Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Scandale à la FIFA: une attaque étasunienne pour déstabiliser la Russie

Publié par wikistrike.com sur 31 Mai 2015, 20:23pm

Catégories : #Sport - exploit, #Politique internationale

Scandale à la FIFA: une attaque étasunienne pour déstabiliser la Russie

Le bon vieux dicton : ne pas mélanger politique et sport n'a semble-t-il pas été respecté par les Etats-Unis. En effet, voilà exactement ce que les autorités des États-Unis ont fait durant les arrestations spectaculaires de fonctionnaires cette semaine sur fond d'allégations de fraude autour de la Coupe du monde portant sur 150 millions de dollars. 

La préoccupation ostensible des Etats-Unis est de nettoyer l'image ternie du «beau jeu» au travers d'une opération d'infiltration mondiale, qui a vu l'arrestation de sept membres supérieurs appartenant à la FIFA - la fédération internationale qui organise la Coupe du Monde. 

Mais le véritable objectif de cette agression frontale contre la FIFA, qui a impliqué des perquisitions dans un hôtel cinq étoiles dans la ville suisse de Zurich, semble plus à voir avec un objectif de la politique US afin d'annuler la Coupe du Monde en Russie. Cet objectif doit être vu dans le contexte de l'objectif de Washington pour isoler et déstabiliser Moscou dans une bataille géopolitique en cours qui est actuellement centrée sur l'Ukraine. 

La Russie doit accueillir le plus grand tournoi sportif du monde en 2018. L'événement porte un immense prestige pour le pays d'accueil donnant au pays hôte une vision favorable pour des millions de téléspectateurs à travers le monde afin de mettre en valeur une infrastructure moderne et les prouesses nationales. Il y a aussi le «soft power» inestimable qui vient avec la consolidation des relations internationales amicales en accueillant des équipes de football et des supporters de plus de 30 nations. La Russie a déjà profité de ces avantages dans l'organisation réussie des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, que les dirigeants occidentaux cherchaient à gâcher en boycottant cet événement et en mettant l'accès sur les droits humains (à noter que les dirigeants occidentaux se taisent quant à l'organisation de la coupe du monde au Qatar, NdT). 

Les plans de la Coupe du Monde en Russie semblent être maintenant ciblés selon un agenda politique. Dans les heures qui ont suivi les arrestations étatsuniennes des officiels de la FIFA à Zurich, la fédération de football a été obligée de déclarer que la prochaine Coupe du Monde en Russie n'est pas en danger d'annulation suites aux réclamations connexes d'actes répréhensibles dans le choix de ce lieu. 

Les responsables russes se sont également déplacés pour démentir toutes les suggestions que le Mondial 2018 serait perturbé par l'enquête US en cours sur la fraude présumée de la FIFA. 

«Je ne vois aucune menace pour la Russie ou de quelconques problèmes», a déclaré Vitaly Mutko, le ministre des sports de Russie, selon un rapport du New York Times

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexander Lukashevich, a fait allusion à la dimension politique de l'enquête étatsunienne, se référant aux arrestations de la FIFA comme «un autre cas d'application extraterritoriale illégale des lois étatsuniennes», ajoutant : «Nous espérons que ces arrestations ne seront en aucun cas utilisées pour ternir l'organisation internationale du football en général et ses décisions ». Ce dernier point est sans aucun doute une référence à la sélection de la Russie par la FIFA en tant que pays hôte pour le tournoi 2018...

 

Traduit par SLT 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents