Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un Texan tue l'un des rares rhinocéros noirs de Namibie pour 350 000 dollars

Publié par wikistrike.com sur 22 Mai 2015, 07:45am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Un Texan tue l'un des rares rhinocéros noirs de Namibie pour 350 000 dollars

L'espèce est pourtant menacée d'extinction. Un chasseur du Texas a payé 350 000 dollars le droit de tuer un rhinocéros noir en Namibie. 

Il a affirmé que l'argent versé aux autorités namibiennes irait à la protection de l'espèce, rapporte CNN (en anglais), mercredi 20 mai. Une équipe de télévision de la chaîne américaine a filmé la chasse.

Depuis 2012, la Namibie a vendu des licences de chasse pour cinq rhinos, assurant que l'argent est utilisé pour financer des projets de protection de la nature et de lutte contre le braconnage. Les rhinocéros assignés aux chasseurs sont choisis parmi les animaux trop vieux pour se reproduire, selon les autorités.

Cinq mille rhinos noirs en Afrique

Corey Knowlton, 36 ans, avait gagné le droit de tuer son rhinocéros noir lors d'enchères très controversées organisées à Dallas en 2014, qui avaient provoqué la fureur d'associations de protection des animaux. "Le monde entier a entendu parler de ma chasse, et je pense qu'il est très important que les gens sachent que ça s'est bien passé, de la façon la plus scientifique possible", a déclaré le chasseur à CNN.

"Depuis le début, j'ai toujours pensé que c'était quelque chose de bénéfique pour le rhino noir", a-t-il affirmé. "Faire cette chasse, avec la masse de critiques, d'un côté, et la masse de félicitations, de l'autre... Je ne crois pas qu'on aurait pu faire plus pour faire parler du rhino noir. Je pense que les gens ont un problème juste parce que j'aime la chasse (...). Mais je souhaite que le rhino noir soit le plus abondant possible. Je crois à la survie de cette espèce".

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, il restait 850 000 rhinos noirs en Afrique au début du XXe siècle. Leur nombre était tombé à 2 400 en 1995, avant que des efforts de sauvegarde n'augmentent leur nombre à environ 5 000. 

Source © AFP

Commenter cet article

Archives

Articles récents