Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des souris retrouvent la mémoire grâce à de la lumière bleue

Publié par wikistrike.com sur 1 Juin 2015, 17:21pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Des souris retrouvent la mémoire grâce à de la lumière bleue

Des chercheurs ont réussi à rétablir la mémoire de souris souffrant d'amnésie rétrograde. Et ce en utilisant... un faisceau de lumière bleue.

Réactiver des souvenirs qui étaient condamnés à ne plus jamais être remémorés ? C'est bel et bien la prouesse que des chercheurs américains du Massassuchets Institute of Technology (MIT) ont réalisée, sur des souris souffrant d'amnésie rétrograde (amnésie concernant les évènements survenus avant le début de l'affection ou du traumatisme). Et ce, en stimulant certains neurones bien spécifiques à l'aide d'un faisceau de lumière bleue.

Pour y parvenir, les chercheurs ont tout d'abord créé un (mauvais) souvenir chez des souris, en leur administrant des chocs douloureux à plusieurs reprises. Puis ils ont identifié les neurones qui étaient activés lorsque les souris se remémoraient cet épisode.

Une fois les neurones associés à ce souvenir identifiés, les auteurs de l'étude ont administré à ces souris un médicament appelé Anisomycine, un composé ayant pour effet de bloquer la fabrication de nouvelles protéines.

--> Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée.

Comme prévu, cette molécule a eu pour effet d'empêcher la synthèse de nouvelles protéines au sein des neurones impliqués dans le souvenir. Résultat : les souris ne se souvenaient plus de leur épisode douloureux, souffrant désormais d'amnésie rétrograde.

Ensuite, les chercheurs ont introduit dans ces neurones "désactivés" une protéine ayant pour effet de rendre les neurones sensibles à la lumière bleue. En d'autres termes, l'exposition de ces neurones à une lumière bleue était susceptible de les activer à nouveau .

Une fois cette protéine introduite, les auteurs de l'étude ont exposé les neurones concernés à un faisceau de lumière bleue. Ce qui a eu pour effet de restaurer la mémoire du souvenir douloureux chez les souris.

Ce résultat a des implications majeures. En effet, il suggère que dans de nombreuses formes d'amnésies, les souvenirs n'ont pas disparu des zones cérébrales associées à la mémoire : ces souvenirs sont bel et bien toujours stockés par le cerveau, mais ils ne peuvent pas être remémorés. Pour le dire simplement, le souvenir est toujours disponible, mais le cerveau ne sait plus quel "chemin" emprunter pour aller le récupérer."L'amnésie est un problème d'incapacité à récupérer les informations", explique le neurologue Susumu Tonegawa, directeur de ces travaux, dans un communiqué publié par le MIT.

Sur la base de ces travaux, les auteurs de l'étude proposent également un nouveau modèle : "Nous proposons un nouveau concept, dans lequel il y existerait un réseau de cellules cérébrales pour chaque souvenir", détaille Susumu Tonegawa.

Ces travaux ont été publiés le 29 mai 2015 dans la revue Science, sous le titre "Engram cells retain memory under retrograde amnesia".

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents