Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Du verre détecté sur Mars, une vie passée (ou actuelle) est donc possible

Publié par wikistrike.com sur 10 Juin 2015, 10:53am

Catégories : #Astronomie - Espace

Du verre détecté sur Mars, une vie passée (ou actuelle) est donc possible

Des dépôts de verre naturel ont été détectés sur Mars par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la Nasa. Selon les chercheurs, ces sédiments pourraient receler des traces d'une vie passée sur la planète rouge.

C'est la première fois que du verre est détecté sur Mars. La découverte est d'autant plus notable que ces dépôts pourraient abriter des restes de microorganismes ayant peut-être évolué sur Mars dans le passé.

La découverte a été faite grâce à la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la Nasa, qui a enregistré le rayonnement émis par la surface de Mars, lequel a indiqué la présence de verre naturel.

D’où vient ce verre ? Il s’est probablement formé lors d’impacts météoritiques violents. De fait sur Terre, les météorites produisent des « impactites », des roches terrestres modifiées par l’impact susceptibles de contenir du verre, issu de la fusion entre plusieurs minéraux sous l’effet de la chaleur.  

--> Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée.

Pour détecter la présence de ces dépôts de verre, la sonde MRO, qui observe Mars depuis 2006, a mesuré la lumière reflétée par Mars à l'aide du spectromètre CRISM (Compact Reconnaissance Imaging Spectrometer for Mars).

Toutefois, la lumière émise par le verre est très faible et donc difficilement détectable parmi les autres signaux lumineux émis par la surface de Mars. Pour identifier et isoler ce signal, les chercheurs l'ont reproduit en laboratoire via un algorithme. Une fois obtenu le résultat, ils ont cherché le signal correspondant parmi ceux émis par la surface de Mars.

Selon les astronomes Kevin M. Cannon and John F. Mustard (Université Brown, Rhode Island, Etats-Unis) qui ont analysé les données recueillies par la sonde MRO, ces dépôts de verre pourraient être répandus sur Mars.

Mais il y a plus : le verre découvert sur Mars pourrait receler des signatures biologiques, témoignant d’une vie passée sur Mars. On sait en effet que le verre naturel produit sur Terre par des impacts de météorites peut parfois contenir des microorganismes, lesquels peuvent rester prisonniers dans le verre durant des millions d’années.

Par conséquent, il n’est pas impossible d’imaginer que l'analyse du verre présent sur la planète rouge révèle un jour la présence d'anciennes formes de vie.

Cette étude a été publiée le 5 juin 2015 dans la revue Geology, sous le titre "Preserved glass-rich impactites on Mars".

 

Source: JS

Commenter cet article

Archives

Articles récents