Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le chef de l’ONU appelle à lutter contre le commerce illicite des produits du tabac à bas prix !

Publié par wikistrike.com sur 3 Juin 2015, 08:02am

Catégories : #Santé - psychologie, #Economie

Le chef de l’ONU appelle à lutter contre le commerce illicite des produits du tabac à bas prix !

Selon l’agence Xinhua, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé dimanche,  à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, à davantage d’efforts pour mettre fin au commerce illicite des produits du tabac à bas prix afin, dit-il, de promouvoir la santé publique et le développement durable.

Ce qui intéresse Ban Ki-moon, ce n’est pas de faire disparaitre le tabac, supposé être le fléau du siècle  en matière de Santé Publique, mais plutôt de protéger « la capacité des Etats à percevoir des impôts qui pourraient soutenir les services de santé ». Autrement dit, il faut laisser fumer ceux qui en ont les moyens pour pouvoir les taxer de manière à pouvoir les soigner des dégâts causés par leur manie. Ça donnera du boulot aux professionnels de santé, c’est toujours ça de gagné. On le savait cynique, mais là, c’est le bouquet.

En fin de compte, tous les blablas autour du tabac qui mobilisent tous les efforts de tous les gouvernements partout dans le monde se résument en un problème purement économique, voire fiscal. Le tabac n’est donc illicite que s’il est peu cher. Les producteurs de tabac veulent bien jouer le jeu en acceptant les lois restrictives, à condition qu’ils ne perdent pas un sou. Le marché illicite du tabac représentant une cigarette sur dix consommées dans le monde (10%), selon les études étayées par les informations fournies par la communauté mondiale des douanes, il fallait donc tirer la sonnette d’alarme utilisant les recettes hypocrites habituelles : santé des enfants, des plus pauvres, des populations en situation de faiblesse comme dans les pays du Tiers-Monde, etc. C’est évidemment la grosse machine de l’OMS qui va s’y coller jusqu’à obtention d’autres protocoles restrictifs en liberté mais hautement lucratifs pour certains groupes.

Aujourd’hui, le nombre de décès dus au tabac est estimé à 6 millions (tiens, tiens) par an dans le monde, parmi lesquels 0,6 million seraient des non-fumeurs ayant été exposés au tabagisme passif. Il serait intéressant de comparer ces chiffres avant ceux de 1987, année de la création de la journée sans tabac par les états membres de l’OMS. De manière générale, les chiffres sont en constante augmentation, malgré la diminution du nombre de tabagiques. Selon l’OMS, le tabac, qui a fait 100 millions de morts au 20e siècle, pourrait en faire 1 milliard au 21ème siècle. Où est l’erreur, sachant que fumer était, jusque vers la fin du 20ème siècle, un mode de vie pour beaucoup de personnes ?

Avic – Réseau International

Commenter cet article

Archives

Articles récents