Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le mystère de l'origine des Européens est levé

Publié par wikistrike.com sur 27 Juin 2015, 19:43pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Le mystère de l'origine des Européens est levé

Un groupe de chercheurs vient de publier les résultats d'une étude sur l'origine de l'homme européen moderne. Son génome se serait ainsi formé suite à de grandes migrations à l'Age du bronze.

Un groupe de scientifiques dirigé par le professeur Christian Christiansen de l'Université de Göteborg en Suède s'est penché sur la question de savoir quels mécanismes migratoires, socioéconomiques et génétiques avaient pu influencer l'émergence de l'homme européen moderne. Pour répondre à cette question, les experts ont étudié l'ADN d'humains de l'Age du bronze.

Les chercheurs ont conclu que le fond génétique de la population européenne moderne s'était formé suite à des migrations actives à l'Age du bronze. La réécriture de la carte génétique a commencé il y a environ 5000 ans, quand les représentants de la culture Yamna se sont déplacés des steppes du Caucase vers l'ouest, principalement en Europe du Nord et centrale.

Dans une moindre mesure, certains ont migré vers la Sibérie occidentale. En Europe du Nord, les représentants de la culture Yamna se sont assimilés aux populations de la culture de la céramique cordée vivant dans cette région. D'ailleurs, les anciens Européens sont génétiquement très similaires à la population moderne qui vit au nord des Alpes.

La région qui s'étend à l'est de l'Oural et l'Asie centrale ont été colonisées il y a environ 3 800 ans par les Andronovo, qui s'étendaient sur le Kazakhstan, la Sibérie occidentale, l'Ouest de l'Asie centrale et l'Oural. Les chercheurs ont conclu que c'étaient les représentants de cette culture qui étaient porteurs du génome actuellement présent chez les Européens.

Les experts suggèrent également que l'un des résultats des migrations fut la formation de la langue indo-européenne. Une autre découverte des généticiens est l'époque où les Européens adultes ont commencé à consommer du lait. Jusqu'ici, les chercheurs pensaient que ceux-ci avaient acquis la capacité à digérer le lactose (la substance contenue dans le lait) dès l'Age de pierre. Mais il s'est avéré que la population locale avait commencé à boire du lait seulement à la fin de l'Age du bronze. Les scientifiques suggèrent que cela s'est passé sous l'influence des gènes des nomades de la culture Yamna.

Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents