Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'étrange disque génétique colombien

Publié par wikistrike.com sur 22 Juin 2015, 15:30pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Photo: Andrew Noske, Thomas Deerinck, National Center for Microscopy & Imaging Research, University of California, San Diego; Horng Ou, Clodagh O’Shea, Salk Institute

Photo: Andrew Noske, Thomas Deerinck, National Center for Microscopy & Imaging Research, University of California, San Diego; Horng Ou, Clodagh O’Shea, Salk Institute

 

Ledit "disque génétique" est l'un des artefacts les plus incroyables découverts sur le territoire de la Colombie. 


Le disque, d'un diamètre de 27 cm, est fait de lydite, une pierre très dure qui, malgré sa résistance exceptionnelle, a une structure en couches. On fait valoir qu'il est impossible de reproduire cet artefact ancien, ni en théorie ni en pratique. 

Même s'il peut s'agir d'un faux, ce qui est représenté sur le disque pose de toute façon autant de questions. De quelle époque peut-on dater ce disque? Les géologues de l'Université de Bogota suggèrent que son apparition remonte à la préhistoire. Les études récentes n'ont pas confirmé de manière définitive que le disque était un faux. 

Cet artefact se trouve dans la collection du professeur Jaime Gutierrez Lega (Colombie). À part le disque, sa collection contient des instruments médicaux fabriqués avec la même matière. Ils sont très petits mais faciles à manier. Apparemment, il s'agissait justement des instruments des généticiens mystérieux. 

 

 

Image
Le "Disque Embryologique" est l'un des artefacts les plus intéressants d'Amérique du Sud. Sur sa face et son revers figurent des symboles formant différents types d'images. Selon certains, ils représentent l'évolution de la vie depuis les amphibiens jusqu'à l'homme. Les experts médicaux sont d'accord. 

Le diamètre du disque est de 27 cm, et son poids d'environ 2 kg. Il est couvert d'images qui décrivent le cycle complet de la fécondation de l'ovule jusqu'à la naissance, ce qui prouve l'existence de ces connaissances chez les civilisations antiques. Le disque représente également des objets et des processus que l'homme moderne peut observer seulement avec l'aide d'un microscope. Dans la partie gauche du disque, à 11 heures, on peut voir un testicule masculin sans et avec un spermatozoïde — probablement une représentation du processus d'apparition des spermatozoïdes. À gauche, environ à 1 heure, on peut voir plusieurs spermatozoïdes déjà nés. Ensuite, il y a une image qui n'est pas claire pour l'instant, qui nécessite une analyse plus détaillée des biologistes. Le revers du disque représente un fœtus à plusieurs étapes de développement, jusqu'à l'état de nouveau-né. À 6 heures, on voit également une image d'un homme et d'une femme. 

 

 

Image
À 3 heures, on observe la représentation d'un homme, d'une femme et d'un enfant. La façon dont leur tête est représentée est assez étrange. Si ce n'est pas une représentation stylistique, on peut se demander à quelle espèce ces gens appartiennent... 

Parmi les artefacts, beaucoup d'objets étaient clairement utilisés à des fins médicales. De petite taille, ils se distinguent par leur forme parfaite. Voilà ce que le professeur Klaus Dona écrit à leur sujet: "Lorsque nous avons procédé à l'examen de la matière à Vienne, tous ces objets ont été examinés par le meilleur spécialiste du monde. Sa première conclusion concernait la matière — chacun des objets étaient en lydite. Quant à leur apparence, sa conclusion finale était la suivante: "Je ne peux pas vous dire ni comment ils ont été fabriqués, ni par qui. La seule chose que je peux vous dire en toute confiance, c'est qu'aujourd'hui nous ne sommes pas en mesure de fabriquer ce genre d'instruments avec la même matière". Nous ne connaissons donc pas la datation de ces artefacts. Puisqu'ils ont été découverts en Colombie et ne correspondent à aucune des cultures précolombiennes, nous sommes amenés à supposer qu'ils remontent à plus de 6 000 ans. Cependant, nous ne pouvons pas expliquer quel type de technologie a été utilisée pour la fabrication de ces instruments en lydite.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents