Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un général et des officiers de l’armée de Kiev rejoignent la rébellion du Donbass

Publié par wikistrike.com sur 24 Juin 2015, 16:23pm

Catégories : #Politique internationale

Un général et des officiers de l’armée de Kiev rejoignent la rébellion du Donbass

Ces informations ne seront probablement pas relayées par les médias officiels parce qu’ elles démontrent que l’Ukraine de Porochenko est déchirée de l’intérieur.

L’ancien assistant du ministre de la Défense de l’Ukraine, le «major-général» (équivalent d’un général de corps d’armée en France) Aleksandr Kolomiyets, est passé avec armes et bagages du côté de la résistance Novorusse. Avec armes et bagages, ou plus exactement avec d’autres officiers de l’armée nationale ukrainienne.

«Je suis Alexander Kolomiyetsun major-général des forces armées ukrainiennes  Mon dernier poste était celui de conseiller du ministreukrainien de la Défense et  analyste principal de la défense, » déclare-t-il à l’ouverture de la conférence qu’il a donnée à Donetsk. Il ajoute: «Je vais travailler pour le bien de la République populaire de Donetsk. ». « Observez qui se bat actuellement; seulement les volontaires de la Garde nationale. » « «Bientôt, il va y avoir des troubles au sein de l’armée. Ils ne comprennent pas les ordres qui leur sont donnés, de tuer des civils. Nous allons voir que d’ici l’automne, tout va changer.« 
.
Ensemble le général de corps d’Armée et les officiers qui l’entourent sont venus apporter leur concours aux forces armées de la République populaire de Donetsk. Le général est une recrue de premier plan pour la rébellion du Donbass, non seulement parce qu’il est un officier de très haut rang qui connaît l’ennemi kiévien de l’intérieur, mais en plus il connaît très bien la région militaire de Donetsk pour y avoir passé 19 ans à sa tête. C’est donc également une perte très dommageable pour la junte de Kiev.

Les purges constantes à l’intérieur des rangs ukrainiens des services armées et de sécurité, les manifestations populaires contre l’omniprésence américaine, tout cela commence à peser très lourdement sur les vrais Ukrainiens qui ont le souci de leur pays et de leurs familles.  

Le général et ses amis ne sont pas passés du côté novorusse sur un coup de tête. Au préalable, ils ont pris soin de mettre leurs familles à l’abri des représailles kiévienne. Selon lui, nombre de ses camarades commandants cherchent à passer du côté des indépendantistes, ils seraient une centaine :

« Le moral de l’armée ukrainienne est au plus bas, officiers et généraux se rendent compte du caractère criminel de la politique du pouvoir en place à Kiev et ne veulent plus combattre ».

Avant lui, l’ex-responsable des douanes à Lugansk, Oleg Tchermoussov, avait aussi quitté son poste pour rejoindre les indépendantistes. Dernièrement les frères Alekseï et Youri Mirochnitchenko, attachés à l’ambassade d’Ukraine à Paris (attachés au Renseignement extérieur d’Ukraine), avaient rejoints les séparatistes en raison de leur désaccord avec la politique de Kiev. Et ce sont encore deux autres recrues de choix, qui viennent du cœur du système ennemi, renforcer la cause de la Nouvelle Russie.

Les deux frères ont décidé de quitter leur travail à Paris et de rentrer chez eux à Lougansk. Ils affirment être en total désaccord avec la politique menée par le régime de Kiev. Ils ont rejoint par leurs propres moyens Lougansk où ils ont donné une conférence de presse pour expliquer les raisons de leurs actes :

« Mon frère et moi nous avons vu ce qui se passait en Ukraine, l’arrivée au pouvoir de certaines personnes. Nous avons décidé de partir et n’ayant nulle part où aller nous avons pris la décision de revenir chez nous à Lougansk […] Nous n’avons été contraint par personne, nous avons pris cette décision volontairement. Nous ne pouvions raisonnablement plus continuer à travailler pour le régime qui est en place en Ukraine. Ce sont tout simplement des traîtres, des fascistes et des agents à la solde d’autres nations, ils mènent notre pays à la ruine.».

Il faut être courageux dans ce climat de purges et de représailles pour manifester à Kiev contre les Américains qui ont investi le gouvernement avec trois ministres-clefs

C’est ce qu’ont fait il y a quelques jours ces Ukrainiens à Kiev. On entend très clairement les manifestants crier: « US go home! »

Cela n’empêche pas le régime américano-oligarque de Kiev de masser du matériel et des hommes sur la ligne de contact du front ainsi que le montre la carte ci-dessous, qui fait le point du positionnement des troupes ce matin 24 juin 2015.  Les troupes de Kiev sont en bleu:

Néanmoins les soldats ne sont certainement pas enchantés de devoir s’affronter à leurs ex-compatriotes. Ils ont présent à l’esprit les allées des tombes de combattants qui s’allongent et se multiplient dans les cimetières

ukraine cimetière

Ces dernières heures, la ligne de front est restée stable mais les pilonnages se sont poursuivis sur Donetsk, Gorlovka, Marinka et Shirokino, notamment. L’intensité des combats au nord-ouest de Lugansk augmente également.

La guerre en Ukraine n’est pas encore terminée, le régime mis en place par les Américains risque fort de s’effondrer. C’est sans doute ce qu’ils voient venir aussi ne se mouillent-ils pas trop. Le matériel militaire promis se fait toujours attendre, ainsi que les formateurs canadiens. Mais sans doute que les autorités américaines se soucient peu d’avoir détruit un pays, du moment qu’elles ont semé la pagaille en divisant un peu plus l’Europe, montant les Européens de Russie contre les Européens de l’Union. Et nous n’avons pas encore tout vu, ils ne s’arrêteront pas en si mauvais chemin, puisqu’ils sont en train dedéstabiliser les Balkans.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents