Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un monstrueux trou noir « se réveille » dans notre galaxie

Publié par wikistrike.com sur 27 Juin 2015, 18:33pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Vue d'artiste d'un trou noir et d'un compagnon stellaire. - ESA/ATG medialab

Vue d'artiste d'un trou noir et d'un compagnon stellaire. - ESA/ATG medialab

Dans notre galaxie, un monstrueux trou noir se réveille. « Cette semaine, un satellite de l’ESA Integral a observé une exceptionnelle explosion de lumière de haute énergie produite par un trou noir », a indiqué l’ESA, l’Agence Spatiale Européenne sur son site internet ce jeudi.

 

Cette hausse inhabituelle de rayons X et gamma est le signe d’une très forte attraction gravitationnelle caractéristique de l’activité d’un trou noir. « Ce remarquable regain suscite depuis un fort intérêt de la communauté scientifique, mobilisant une batterie de télescopes au sol ou dans l’espace sensible des ondes radio aux rayons gamma », a réagi le service d’astrophysique de l’Irfu (Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers).

Endormi depuis 1989

C’est dans le système V404 Cygni, qui comporte à la fois une étoile de faible masse et un trou noir, que cette activité a été repérée. Il se situe à environ 8.000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne de notre Voie lactée.

Ces premiers rayons X ont d’abord été détectés par le télescope spatial Swift, développé par la Nasa, l’Italie et le Royaume-Uni. « Le comportement de cette source est actuellement extraordinaire, avec des flashs de lumière répétés sur des échelles de moins d’une heure, ce qui est rarement observé dans les autres systèmes de trous noirs », a commenté Erik Kuulkers, scientifique à l’ESA. « Il devient alors l’objet le plus brillant dan le ciel des rayons X, jusqu’à être 50 fois plus lumineux que la nébuleuse du Crabe, l’une des sources les plus brillantes dans le ciel à haute énergie »

Le système V404 Cygni n’avait plus été si brillant et actif depuis 1989. « La communauté scientifique ne pourrait être plus heureuse. Beaucoup n’étaient pas encore astronomes à l’époque et les instruments disponibles n’étaient pas comparable avec ceux dont nous disposons aujourd’hui. C’est l’opportunité d’une vie professionnelle ».

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents