Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Russie se réserve le droit de recourir à l’arme atomique, pour se défendre

Publié par wikistrike.com sur 8 Juillet 2015, 17:07pm

Catégories : #Politique internationale

La Russie se réserve le droit de recourir à l’arme atomique, pour se défendre
Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que Moscou se réserve le droit de recourir à l’arme atomique, pour défendre la Russie et ses alliés.
 
Mikhaïl Oulianov, Directeur du Département de Non-prolifération et de contrôle des armements du ministère des Affaires étrangères, a déclaré que la puissance atomique de la Russie ne représentait aucune menace pour aucun pays du monde. «La Russie n’emploiera l’arme atomique que dans deux cas : réagir à l’emploi d’une arme atomique ou réagir à l’emploi de toute arme de destruction massive contre la Russie ou ses alliés», a déclaré Mikhaïl Oulianov.
En vertu de la nouvelle doctrine militaire de la Russie, promulguée fin décembre 2014, par Vladimir Poutine, l’extension de l’OTAN vers les frontières russes constitue une menace sérieuse, pour Moscou.
Ledit document présente l’extension et l’élargissement de la puissance militaire de l’OTAN, ainsi que la déstabilisation des régions, qui entourent la Russie, comme deux facteurs, qui constituent des menaces sérieuses, pour la Russie.
 
En réalité, la nouvelle doctrine militaire de la Russie rend le terrain propice aux prochaines démarches de ce pays, sur le plan européen. Dans le cadre de cette nouvelle doctrine, la Russie, en tant que puissance nucléaire, a le droit de recourir à sa puissance atomique, pour contrer ses ennemis et repousser leurs offensives militaires.
Autrement dit, ledit document prend en considération la possibilité d’avoir recours aux armes atomiques, en tenant compte des conditions et des visées des éventuels ennemis, notamment, dans le cas où la sécurité nationale de la Russie serait en danger.
 
La nouvelle doctrine militaire de la Russie n’exclut, donc pas le recours à l’arme nucléaire, dans le cadre d’attaques préventives.
Dans ce droit fil, le Président russe, Vladimir Poutine, a parlé, pour la première fois, des capacités atomiques de Moscou, censées contrer les menaces de l’Occident. En pleine tension dans les relations Moscou-Washington, causée par la crise, en Ukraine, la Russie cherche à faire étalage de sa puissance militaire, face aux Etats-Unis et à leurs alliés occidentaux, grâce à sa puissance nucléaire stratégique, notamment, ses missiles inter-continentaux dotés d’ogives nucléaires.
 
Au début du mois de mai 2015, Vladimir Poutine a ordonné, lors d’une manœuvre militaire, une attaque atomique fictive contre d’éventuelles cibles. Cette manœuvre ressemblait, en quelque sorte, à une démonstation-spectacle, pour mettre au grand jour la disponibilité de la Russie à exploiter ses capacités nucléaires, si besoin est.
Compte tenu de l’importance toute particulière que revêtent les arsenaux nucléaires de la Russie, pour protéger la sécurité nationale du pays, Moscou donne la priorité à la modernisation de ses arsenaux militaires, et il poursuit cette priorité, avec sérieux, depuis des années.
 
Dans ce droit fil, Vladimir Poutine a annoncé, le 16 juin, que la Russie allait renforcer son arsenal nucléaire, avec le déploiement de plus de quarante nouveaux missiles inter-continentaux, d’ici à la fin de l’année.
 
Commenter cet article

Archives

Articles récents