Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Turquie attaque l'EI: Nouvelle phase dans le plan de l'OTAN contre la Syrie

Publié par wikistrike.com sur 25 Juillet 2015, 08:35am

Catégories : #Politique internationale

Les USA et l'OTAN auront tout tenté pour récupérer le contrôle du gaz syrien qui permettra à l'Europe de se libérer du russe. L'EI désormais bien installé a joué son rôle, aujourd'hui l'offensive sur Assad semble déjà plus simple et surtout, légitimée. Le plan initial ayant échoué, créer la terreur en Syrie ouvre une autre possibilité d'action.

Les USA et l'OTAN auront tout tenté pour récupérer le contrôle du gaz syrien qui permettra à l'Europe de se libérer du russe. L'EI désormais bien installé a joué son rôle, aujourd'hui l'offensive sur Assad semble déjà plus simple et surtout, légitimée. Le plan initial ayant échoué, créer la terreur en Syrie ouvre une autre possibilité d'action.

Des chasseurs F16 turcs ont bombardé trois positions du groupe terroriste Daech en Syrie tôt vendredi matin, a annoncé le gouvernement turc dans un communiqué. Un tournant dans l'implication de la Turquie dans le conflit.

La tension n'a jamais été aussi forte au sud de la Turquie. Jeudi, un groupe de cinq djihadistes a ouvert le feu sur un poste avancé de l'armée turque à la frontière avec la Syrie, dans la partie qu'occupe le groupe Daech depuis un an. L’Armée turque s’est retrouvée alors engagée dans un duel d’artillerie. Les militants de l’Etat Islamique auraient tiré sur les militaires turcs stationnés là quand ceux-ci leur ont refusé l’accès au territoire turc. Ensuite les tanks turcs ont riposté en pilonnant les positions des islamistes. Bilan : un sous-officiel turc et un combattant djihadiste tués, et deux autres militaires turcs blessés. 

En représaille la Turquie a donc bombardé tôt vendredi matin des positions du groupe Etat islamique. "La République de Turquie est déterminée à prendre toutes les précautions pour défendre la sécurité nationale", a justifié le communiqué de presse du Premier ministre turc. Les F16 ont frappé entre 3h40 et 3h53 heure locale "deux quartiers généraux et un point de ralliement" des combattants de l'EI, a ajouté le communiqué. Selon l'agence de presse Dogan, les cibles étaient localisées autour du village de Havar, face à la province turque de Kilis dans le sud. 

Cet engagement aérien marque un tournant dans l'implication de la Turquie dans le conflit. Il survient en plus, alors qu'Ankara a, selon un responsable américain cité par leWall Street Journal, enfin autorisé les Etats-Unis à utiliser plusieurs de ses bases aériennes, dont celle d'Incirlik dans le sud pour mener des raids aériens contre des cibles du groupe Daech en Syrie ou en Irak. 

Opération antiterroriste dans la nuit

Vendredi matin, la presse turque a aussi rapporté que la police antiterroriste a mené dans la nuit de jeudi à vendredi une centaine de raids contre des caches présumées de l'organisation Daech dans 26 quartiers d'Istanbul. Ces opérations auraient impliqué 5.000 policiers appuyés par des hélicoptères et les forces spéciales. 

Le gouvernement a confirmé l'information vendredi matin, et annoncé que 251 personnes ont été arrêtées dans cette opération qui visait également les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). 

Le coup de filet a été mené dans 13 provinces du pays. A Istanbul une militante d'extrême gauche a été tuée lors de ce raid pendant d'une fusillade avec la police, a rapporté l'agence progouvernementale Anatolie. Elle faisait partie du Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), un groupe marxiste auteur de nombreux attentats en Turquie.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents