Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les policiers français autorisés à porter la barbe et des tatouages

Publié par wikistrike.com sur 8 Juillet 2015, 18:46pm

Catégories : #Social - Société

Nos policiers, de futurs bikers ?

Nos policiers, de futurs bikers ?

POLICE - L'habit ne fait pas le moine, mais tout de même. Du fait de leur fonction et du contact avec le public, les policiers sont soumis à un certain nombre de règles censées encadrer leur tenue et leur look. Comme le stipule le règlement intérieur d’emploi des gradés et gardiens de la paix de la police nationale, "le port de la barbe est interdit, sauf autorisation spéciale du directeur compétent"  et la coiffure doit être "compatible avec le port des coiffures de service".

Des principes récemment rappelés dans un document interne visant à proscrire les looks "iconoclastes", notamment chez les candidats, mais qui suscite aussi des critiques de la part de certains gardiens de la paix et de leurs syndicats. Dans un communiqué, Force Ouvrière annonce mercredi 8 juillet avoir obtenu que les policiers puissent porter des tatouages ainsi que la barbe "si elle est bien taillée". De quoi faire sourire les policiers hipsters.

"Après deux ans de négociations, à la suite d’une forte demande du terrain, le syndicat Unité SGP Police-FO a obtenu, le 17 juin, en comité technique, l’autorisation pour les policiers de porter barbe et tatouages, écrit Force Ouvrière dans son communiqué. Cependant, cette autorisation restera encadrée puisque "les tatouages ne doivent pas avoir de caractère raciste, politique, religieux, xénophobe… Quant à la barbe, elle doit être soignée et compatible avec le port d’équipements".

"Si on veut une police au plus près de la population, il faut s’adapter aux évolutions de la société et rénover le règlement qui date de 1974", se félicite Yves Lefebvre, secrétaire national du syndicat, qui insiste auprès des Echos: "la barbe doit être propre et bien taillée, on ne veut pas de barbes de légionnaires. Reste à savoir si le désormais célèbre "hipster cop" londonien aurait droit de cité dans la police française:

Commenter cet article

Archives

Articles récents