Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A quoi pourrait servir la nouvelle mort du Mollah Omar ?

Publié par wikistrike.com sur 1 Août 2015, 17:42pm

Catégories : #Politique internationale

A quoi pourrait servir la nouvelle mort du Mollah Omar ?

Après l’annonce de la mort du Mollah Omar, nous constatons encore une fois que les chefs des groupes classés comme terroristes ont plusieurs vies. Nous l’avons vu avec Oussama Ben Laden annoncé mort bien avant sa mort officielle par les Navy Seals. Cela a aussi été le cas de Mokhtar Belmokhtar plusieurs fois exécuté, plusieurs fois ressuscité. Il semble que ces messieurs n’aient pas le droit de mourir comme tout le monde. Leur mort officielle doit être utile. Elle marque la fin d’une époque ou d’un programme et elle correspond à la nécessité d’une restructuration des forces et de leur réorientation vers d’autres objectifs. Quelle sera la réorientation des talibans après la mort officielle du Mollah Omar ? RI

***

Le Mollah Omar, chef spirituel des Talibans, serait mort depuis 2013

 

Selon un porte-parole du président afghan Ashraf Ghani, qui s’est exprimé mercredi dans un communiqué de presse, citant « des informations crédibles », le chef spirituel des Talibans, le mollah Mohammed Omar, est mort en avril 2013 au Pakistan. Sous sa direction, les Talibans avaient donné refuge au chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden, précipitant l’action militaire américaine en Afghanistan après les attaques terroristes du 11 septembre 2001.

Eric Schultz, responsable adjoint de la presse à la Maison Blanche, n’a pas confirmé cette nouvelle, mais a dit que l’administration américaine estime que les rapports sont crédibles, ajoutant que la communauté du renseignement est en train d’examiner les rapports. Haseeb Sediqi, porte-parole des services de renseignement de l’Afghanistan, a quant à lui été plus précis et déclaré qu’Omar est mort dans un hôpital de Karachi, au Pakistan, en avril 2013. Il a ajouté que les services de renseignement étaient depuis longtemps au courant de la mort d’Omar et qu’il avait transmis cette information au Parlement afghan. Il a également dit qu’il l’a mentionné au moins trois fois dans ses dernières conférences de presse.

Omar Samad, conseiller principal du chef de l’exécutif afghan Abdullah Abdullah, a déclaré : « Tous les indices et indications soulignent le fait qu’il est mort depuis au moins deux ans ». Une source ayant des contacts avec les Talibans depuis de nombreuses années a déclaré à CNN que le leadership Taliban afghan de haut rang a lui-même reconnu qu’Omar est mort. Ils se sont rencontrés à Quetta, au Pakistan, ce week-end passé et cela pourrait prendre des jours ou davantage avant qu’ils ne reconnaissent son décès publiquement. Selon cette même source il y a au moins deux versions de la mort : Omar serait soit décédé dans un hôpital de Karachi soit dans le village afghan de sa naissance.

Toujours d’après cette source, l’apparente mort d’Omar est considérée comme une amélioration de la possibilité d’une issue positive des pourparlers entre le gouvernement afghan et les Talibans. La mort d’Omar va vraisemblablement travailler à l’avantage de l’Etat Islamique, qui cherche à faire des incursions chez les Talibans afghans et les Talibans pakistanais. « Certains éléments mécontents (des talibans) ont déjà fait allégeance à l’Etat Islamique », a déclaré Omar Samad. « Omar sorti du jeu, d’autres sont susceptibles de rejoindre l’Etat Islamique », ce qui, pour certains responsables américains, serait une mauvaise nouvelle car « la faction extrémiste deviendrait alors relativement indépendante, s’alignant peut-être même avec l’Etat Islamique, ce qui est un scénario de cauchemar pour nous ».

Le gouvernement américain avait offert une récompense de 10 millions de Dollars US pour toute information menant à la capture du Mollah Omar.

http://french.peopledaily.com.cn/International/n/2015/0731/c31356-8929182.html

Archives

Articles récents