Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Donbass: près de 850 militaires ukrainiens portés disparus

Publié par wikistrike.com sur 16 Août 2015, 15:37pm

Catégories : #Politique internationale

Donbass: près de 850 militaires ukrainiens portés disparus

Plus de 845 membres des forces de sécurité ukrainiennes sont portés disparus depuis le début de l'"opération antiterroriste" dans le Donbass.

 

Ce chiffre a été annoncé par l'envoyée spéciale du président ukrainien pour le règlement pacifique dans le Donbass, Irina Guerachtchenko, sur sa page Facebook.

Auparavant, le Service ukrainien de sécurité (SBU) a annoncé que 2.852 militaires avaient été relâchés par les indépendantistes des "républiques populaires" de Donetsk et de Lougansk après avoir été capturés lors de combats. Dans le même temps, 172 membres des forces ukrainiennes sont toujours détenus par les insurgés.


Plus tôt dans la semaine, le procureur général militaire de l'Ukraine Anatoli Matios a annoncé qu'environ 8.000 membres des forces de maintien de l'ordre et de l'armée ukrainienne étaient passés du côté des indépendantistes.

 

Kiev mène depuis le 15 avril 2014 une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014.

Depuis le début des hostilités dans le Donbass, plus de 7.000 personnes ont trouvé la mort et plus de 17.000 ont été blessées, d'après les évaluations du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.


 http://fr.sputniknews.com/international/20150816/1017587162.html#ixzz3izcH3uCv

 

8 000 militaires et policiers ont déserté l’armée ukrainienne dans le Donbass

 

Depuis le début du conflit dans l’Est de l’Ukraine, le nombre de policiers et de militaires qui se sont enfuis dans le Donbass pour lutter aux côtés des forces antigouvernementales est estimé à 8 000, ont annoncé des responsables à Kiev.

«Nous détenons une liste complète [de ceux qui se sont enfuis] et nous collectons des preuves concernant 5 000 agents de police et environ 3 000 militaires qui ont pris le parti de l’ennemi», a annoncé Anatoliï  Matios, le procureur militaire général, ajoutant que des poursuites seront engagées contre les déserteurs.

 

Source

Archives

Articles récents