Ce week-end, les chasseurs tentent le coup de charme. Dans 45 départements, les fédérations proposent à qui veut, sans autre formalité qu’un petit mail, de participer à une matinée «Je vais à la chasse» pour en découvrir tous les bons côtés, et nous dit-on lutter contre les idées reçues. Du type «la chasse, c’est dangereux», «la chasse, c’est démodé»… En parallèle, ce samedi est aussi organisé à Paris un rassemblement pour demander l’interdiction de la chasse, à l’initiative du Collectif du 21 septembre, qui rassemble une dizaine d’associations.