Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Thalys: El-Khazzani a travaillé dans une entreprise dirigée par un "représentant" du CRIF

Publié par wikistrike.com sur 26 Août 2015, 13:14pm

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

Il ne faut pas voir des complots partout, les moutons doivent demeurer des moutons...

Il ne faut pas voir des complots partout, les moutons doivent demeurer des moutons...

Ayoub El Khazzani, terroriste présumé du Thalys, avait quitté l'Espagne en raison de son embauche par Alain Jochimek, directeur de Lycamobile France et "représentant"du Crif auprès de la haute fonction publique israélienne. Révélations. 

Un jour, il débarque dans mon magasin ivre de joie.

Il venait de décrocher un contrat, disait-il, avec la compagnie mobile Lycamobile pour aller travailler en France.

Tel fut le propos tenu -auprès de Libération- par Anouar, un résident espagnol, au sujet de l'homme accusé formellement aujourd'hui d'avoir tenté de commettre, le vendredi 21 août, un attentat terroriste dans le Thalys reliant Amsterdam à Paris.

La scène rapportée par Anouar se serait déroulée au début de l'année 2014. 

Quelques jours après, le 3 février exactement, le Marocain aujourd'hui en détention entama sa fonction de "promoteur" de Lycamobile en Seine-Saint-Denis. Deux mois plus tard, il sera licencié en raison d'un "problème de papiers"et disparaîtra momentanément, quelque part entre l'Allemagne, la Turquie et la Belgique . 

Son ex-employeur, dénommé Alain Jochimek, s'est confié hier soir, au micro deFrance Info.

Jochimek? 

L'homme âgé de 63 ans n'est pas seulement le directeur général d'un opérateur de téléphonie mobile en pleine croissance (et entrepreneur dans le domaine du cellulaire jusqu'en Floride).

Il est également l'un des "représentants" du Conseil représentatif des institutions juives de France, actuellement présidé par l'islamophobe Roger Cukierman.

En septembre dernier, Jochimek fut ainsi convié à une rencontre singulière. Extrait d'un billet publié alors par le site du Crif :

Le CRIF a reçu une trentaine de futurs hauts fonctionnaires israéliens. 

Cette délégation constitue la première promotion de Tzoarim, programme de haut niveau pour la formation des hauts fonctionnaires en France.

Le CRIF était représenté par Richard Prasquier, ancien Président du CRIF et président du Keren Hayessod, Yonathan Arfi, vice-président du CRIF, Marc Djebali, membre du Bureau Exécutif du Fonds Social Juif Unifié, et Alain Jochimek, vice-président délégué du Bnai Brith de France.

Source

Archives

Articles récents