Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

10 046 migrants entrés en Hongrie ce mercredi, un record

Publié par wikistrike.com sur 24 Septembre 2015, 08:05am

Catégories : #Social - Société

10 046 migrants entrés en Hongrie ce mercredi, un record

Mis à l'échelle, 10 000 migrants en Hongrie représente pas moins de 170 000 migrants en France arrivés en une seule journée. En deux jours, c'est comme si la France avait accueilli 300 000 réfugiés ! Vous comprenez désormais pourquoi la Hongrie peste contre l'UE et a décidé de fermer ses frontières... (WikiStrike)

 

***

 Un nombre record de 10.046 migrants sont entrés en Hongrie mercredi, en très grande majorité depuis la Croatie, a annoncé la police hongroise jeudi. La Serbie interdit l'entrée sur son territoire de tous les véhicules de transport de marchandise croates

Rien n'arrête l'afflux des migrants, ce qui ne va pas sans créer des tensions entre les pays de l''ex-Yougoslavie. Un nombre record de 10.046 migrants sont entrés en Hongrie mercredi, en très grande majorité depuis la Croatie, annoncé la police hongroise jeudi. De son côté,la Croatie a interdit aux citoyens et aux véhicules serbes d'entrer sur son territoire, a annoncé jeudi la police croate aux frontières en représailles au blocus instauré mercredi soir par Belgrade à l'encontre des véhicules de fret croates.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne se sont retrouvés mercredi soir à Bruxelles, seulement vingt-quatre heures après l’accord obtenu dans la douleur par les ministres de l’Intérieur sur la répartition de 120.000 demandeurs d’asile. Une décision votée malgré l’opposition résolue de quatre pays d’Europe de l’Est (Slovaquie, République tchèque, Hongrie et Roumanie) qui risque de laisser une cicatrice profonde dans les relations entre partenaires.

 

Source

 

Pendant ce temps-là, la Hongrie arrête des terroristes

 

Deux meneurs des affrontements ayant eu lieu à la frontière serbo-hongroise (à Horgos et à Röszke) viennent d’être identifiés par la police hongroise, comme des terroristes qui s’apprêtaient à commettre des actions sur le sol européen.

Le 16 septembre, Yacir et Ahmed H. ont été interpellés alors que, munis de mégaphones donnant des ordres en arabe et en anglais, ils encadraient les émeutiers qui tentaient d’entrer en Hongrie par la force.

D’après le portail d’information Alfahir.hu, c’est un immigré illégal, manifestement chrétien, qui a reconnu Ahmed H. et envoyé des photos accablantes à la police. On y voit Ahmed H en Syrie brandissant une kalachnikov ou partageant un moment de repos au milieu d’un groupe de djihadistes.

D’après la police hongroise, Ahmed H aurait participé au meurtre de plus de cinquante personnes. Le témoin a révélé que celui-ci avait la réputation d’un « boucher sanguinaire, assassin notoire, tortionnaire ». Après enquête, selon la police, le terroriste présumé, loin d'être un malheureux réfugié, possède une maison à Chypre, un bateau, cinq voitures et venait d’investir 90 000 euros dans la construction d’une nouvelle demeure.

Plus grave, il était lié au Tabligh Jamaat, un groupe fondamentaliste islamiste. Il aurait combattu au sein de l’armée syrienne libre, puis dans les rangs du front al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaeda). Une information annoncée par la police hongroise.

Il a été arrêté en possession de sept passeports, tous munis de visas Schengen. Il préparait, d’après la police hongroise, des actions terroristes sur le sol européen.

Viktor Orban, le premier ministre hongrois, vient de confirmer ce mercredi, que les services spéciaux avaient déjà arrêté plusieurs terroristes.

 

Source

Archives

Articles récents