Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

10 ans qu'un puits d'hydrocarbure brisé déverse son pétrole dans le golfe du Mexique !

Publié par wikistrike.com sur 9 Septembre 2015, 17:07pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

10 ans qu'un puits d'hydrocarbure brisé déverse son pétrole dans le golfe du Mexique !

Voilà plus d'une décennie qu'un puits brisé en 2004 fuit en permanence, déversant  du pétrole dans le golfe du Mexique. 

Selon l'agence Associated Press, la compagnie Taylor Energy, exploitant, responsable, et coupable, semble enfin le reconnaître. 

Dernièrement, elle a accepté de faire un don de 300.000 $ à un consortium en Louisiane pour acheter des navires de surveillance ainsi que 100 000 $ à un Fonds de recherche sur les effets écologiques de cette catastrophe  à long terme dans le Golfe. 

Pourtant le déversement pourrait encore se poursuivre pendant une centaine d'années.

Situé à environ 50 kilomètres des côtes, l'ancien site de Taylor Energy a été renversé et recouvert par un glissement de terrain lors de l'ouragan Ivan en 2004. 

«Nous sommes heureux d'avoir trouvé un terrain d'entente. L'accord établit enfin un équilibre entre le droit public à l'information et les garanties adéquates de l'aide technologique exclusive de la société Taylor Energy" a déclaré Will Pecue, le PDG du pollueur (menteur), dans un communiqué de presse envoyé par courriel. 

Toutefois, selon la "Waterkeeper Alliance", l'affaire est toujours en cours:

"Nous sommes très heureux de l'avancement des négociations avec Taylor, et nous sommes parvenus à un accord qui n'a pas encore été finalisé, il n'existe aucun accord définitif de règlement entre les parties à ce moment". 

Le 31 Mars 2015 une photo aérienne montrait encore des traces d'hydrocarbures à la dérive sur le site de l'ancienne plate-forme pétrolière de T.E dans le golfe du Mexique, au large de la côte de la Louisiane. 

En 10 ans la société T.E a vendu tous ses actifs à l'étranger. En Avril 2015 elle n'employait qu'une seule personne à temps plein, chargée de gérer le déversement.

Entre temps, l'agence Associated Press a mené sa propre enquête et a trouvé une sous-déclaration massive dans le volume déclaré de la marée noire, montrant que les montants réels étaient environ 20 fois plus élevés que les chiffres avancés.

Cela signifie que les gallons de pétrole brut déversés en mer ne se comptent plus en centaines de milliers mais en millions de gallons US.

 

Nature Alerte

Archives

Articles récents