Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Comme les juifs en temps nazi, les migrants sont numérotés sur la chair

Publié par wikistrike.com sur 3 Septembre 2015, 14:33pm

Catégories : #Social - Société

Comme les juifs en temps nazi, les migrants sont numérotés sur la chair

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a déclaré que les migrants ont été numérotés pour "empêcher que des enfants se perdent".

 

Des militants humanitaires tchèques ont dénoncé les actions des policiers ayant inscrit des numéros sur les mains de migrants interpellés à bord d'un train en provenance de l'Autriche et de la Hongrie.

Ce procédé rappelle inévitablement celui utilisé par les nazis pour identifier les prisonniers des camps de concentration. L'avocate de la Ligue tchèque des droits de l'Homme Zuzana Candigliota a déclaré qu'"aucune loi n'autorise à marquer les gens de cette manière".

Une porte-parole du ministère tchèque de l'Intérieur, Lucie Novakova, a expliqué que ce marquage avait été fait en raison du grand nombre d'enfants parmi les réfugiés. "Notre objectif est d'empêcher que des enfants se perdent", a-t-elle dit à l'AFP.

Selon la porte-parole de la police des étrangers Katerina Rendlova, il s'agissait d'identifier les familles. Elle a également fait savoir que le code du train à bord duquel voyagent les migrants a été inscrit sur leurs mains pour "savoir vers quel pays nous devrons les renvoyer en cas de réadmission."

Mme Rendlova a fait remarquer qu'auparavant les policiers inscrivaient des numéros sur des feuilles de papier, mais qu'elles étaient jetées par des migrants. "Ils ont accepté le marquage, ils n'ont pas de problème avec ça, ils savent que c'est dans leur intérêt", a-t-elle ajouté.

Les autorités policières de la république Tchèque vont modifier les règles de travail des policiers pour éviter que de telles situations se reproduisent dans l'avenir.


Mardi, des policiers ont utilisé des marqueurs pour inscrire des numéros sur la peau de 214 réfugiés, en majorité syriens, interpellés à la frontière à bord de trains venant d'Autriche et de Hongrie.

 

Le problème des réfugiés dérange les Tchèques de plus en plus. La plupart d'eux veulent restaurer les frontières non seulement de leur pays, mais aussi dans toute l'Europe, selon les résultats d'un sondage effectué par l'agence Focus.

Le problème des migrants était au centre du sondage effectué auprès de plus de 1.000 personnes. Plus de la moitié des Tchèques (57%) ne sont pas d'accord avec les mesures entreprises par le gouvernement du pays pour résoudre la question migratoire. Le point de vue gouvernemental est partagé seulement par 2% des personnes interrogées.



http://fr.sputniknews.com/international/20150903/1017950399.html#ixzz3kgbfyVSI

Archives

Articles récents