Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le décompte vers la "big one", cette grande crise financière qui va tout balayer, est enclenché

Publié par wikistrike.com sur 28 Septembre 2015, 06:58am

Catégories : #Economie

Le décompte vers la "big one", cette grande crise financière qui va tout balayer, est enclenché

Ces jours-ci, un banquier central ressemble beaucoup à un vétéran du football: ‘Les deux veulent encore, mais ne peuvent plus’, estime Daan Killemaes, rédacteur en chef de Trends.

La Banque centrale américaine (la Fed) aimerait hausser ses taux d’intérêt, mais selon ses propres dires, elle ne peut pas encore le faire à cause des récentes turbulences en Chine et sur les marchés émergents. Il est frappant que la Fed évoque l’étranger pour justifier sa politique monétaire interne. Ce n’est pas dans ses habitudes. “Le dollar est notre monnaie et votre problème’, disait l’ex-ministre des Finances américain John Connally. Mais après une remontée des taux d’intérêt, le dollar deviendrait aussi un problème américain. Le taux de change pondéré du dollar a grimpé de 15% l’an dernier, ce qui pèse sur les exportations et l’inflation aux États-Unis. Et bien que la Fed ne le dise pas clairement, une nouvelle appréciation du dollar n’est pas souhaitable – pas seulement pour les États-Unis, mais surtout pour le reste du monde.

La Fed s’est mise elle-même échec et mat. Par sa politique monétaire expansionniste, l’institution a inondé le monde de liquidités en dollars. Les entreprises des pays émergents surtout, ont emprunté massivement en dollar, d’où une augmentation de la montagne qu’est la dette mondiale en dollar en dehors des États-Unis, soit presque 10.000 milliards de dollars. Une appréciation supplémentaire du dollar, ou une remontée des taux d’intérêt en dollar, pourraient mettre la stabilité de cette montagne en danger, et ce à un moment où les marchés émergents sont déjà en difficultés. La Fed et les autres banques centrales occidentales se contrent donc elles-mêmes. Elles ont mené une politique trop souple, avec comme résultat un niveau record de la dette, une croissance économique ralentie et un manque manifeste d’espace politique. L’économie mondiale ne peut plus augmenter les taux d’intérêt. Nous sommes tous devenus le Japon.

Source: trends.levif.be

http://www.businessbourse.com/2015/09/26/le-decompte-vers-la-big-one-cette-grande-crise-financiere-qui-va-tout-balayer-est-enclenche/

Archives

Articles récents