Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Eurodéputés refusent de défendre la neutralité du Net

Publié par wikistrike.com sur 28 Octobre 2015, 07:12am

Catégories : #Politique intérieure, #Science - technologie - web - recherche, #Politique internationale

Les Eurodéputés refusent de défendre la neutralité du Net

Soyons honnêtes, la neutralité du Net, c'est aussi excitant que des haricots verts à la cantine. Et entre les différents organes législatifs européens, on s'y perd beaucoup. Mais le dernier vote est tombé, et comme le précédent, il laisse un peu plus la porte ouverte à un Internet à deux vitesses. Les appels de grands noms, comme celui du père du World Wide Web, Tim Berners-Lee, n'auront donc rien changé.

C'est pourtant le contraire que jure le rapporteur, l'eurodéputée espagnole Pilar del Castillo Vera (PPE). Mais le texte est suffisamment vague pour permettre, au nom de l'innovation, «de créer des voies rapides payantes», dénonce la Web Foundation de Tim Berners-Lee. Malgré le soutien de la gauche et des Verts, les députés ont largement rejeté des amendements qui visaient à établir des garde-fous. Pire, la députée du parti pirate, Julia Reda, relève même que la loi télécoms ne comporte même pas l'expression «neutralité du Net».

Nouveau round sous la table

 

Un opérateur pourra-t-il faire payer Spotify pour que le streaming de musique ne soit pas comptabilisé dans le forfait data de l'abonné? Un FAI pourra-t-il louer une voie rapide à Netflix pour limiter le buffering? «Tout n'est pas perdu», relève la Web Foundation. En refusant de rentrer dans les détails, le Parlement refile la patate chaude à l'organe des régulateurs européens des communications électroniques (BEREC) où des négociations techniques vont s'ouvrir. Reste à espérer qu'elles s'effectuent dans la transparence.

 

Source

Archives

Articles récents