Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Indiens yanomami isolés en danger : leurs proches tirent la sonnette d’alarme

Publié par wikistrike.com sur 24 Octobre 2015, 09:42am

Catégories : #peuples du monde

Des photos aériennes d'un village d'Indiens yanomami isolés ont été publiées en 2011. Lors de récents survols aériens il a été constaté que leur maison communautaire était vide.

Des photos aériennes d'un village d'Indiens yanomami isolés ont été publiées en 2011. Lors de récents survols aériens il a été constaté que leur maison communautaire était vide.

Les Indiens yanomami d’Amazonie brésilienne ont alerté que des membres isolés de leur groupe se trouvaient en grand danger, des orpailleurs illégaux ayant envahi leur territoire.

Lors de récents survols aériens de contrôle du territoire d’un groupe d’Indiens yanomami isolés, appelés Moxi Hatëtëa, il a été constaté que leur maison communautaire était vide, laissant supposer qu’ils se seraient enfuis ou auraient été attaqués.

L’association yanomami Hutukara a annoncé : ‘Le territoire indigène yanomami est envahi par des orpailleurs clandestins. Chaque jour il en arrive davantage, détruisant la forêt, polluant les rivières… et causant des dommages irréparables à notre santé et à notre culture’.

Davi Kopenawa, président de l’association Hutukara, chamane et porte-parole yanomami, a déclaré : ‘Le territoire où les Indiens isolés vivent, pêchent, chassent et cultivent doit être protégé. Le monde entier doit savoir qu’ils sont là, dans leur forêt, et que les autorités doivent respecter leur droit à y vivre’.

Au début de l’année, la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, a abandonné son camp de base et la piste d’atterrissage qui lui permettaient de protéger les Yanomami isolés. Le départ des agents gouvernementaux a rendu les Indiens encore plus vulnérables aux attaques et aux maladies qui pourraient se révéler mortelles.

Une piste d’atterrissage illégale en territoire yanomami, la plus vaste région forestière indigène au monde.
Une piste d’atterrissage illégale en territoire yanomami, la plus vaste région forestière indigène au monde.

© Hutukara/ISA

 

Les orpailleurs occupent le camp de base et des avions atterrissent chaque semaine sur la piste pour les ravitailler.

Des photos aériennes exclusives publiées pour célébrer le 20ème anniversaire de la création du territoire yanomami, offrent un aperçu unique de cette communauté isolée.

Les Indiens isolés sont parmi les peuples les plus vulnérables de la planète. Ils seront en danger tant que leur territoire ne sera pas protégé.

Dans les années 1980, l’afflux de milliers d’orpailleurs clandestins a entraîné violence et épidémies dans les forêts yanomami, décimant 20% de la population.

Au terme d’une longue campagne menée par Davi Kopenawa Yanomami, Survival et la Commission Pro Yanomami, leur territoire a été démarqué en 1992. Il s’agit du plus vaste territoire indigène forestier au monde.

Survival fait pression sur le gouvernement brésilien pour qu’il expulse tous les orpailleurs du territoire yanomami, qu’il exerce un contrôle effectif de leurs terres et les protège des invasions.

 

Source: SF

Archives

Articles récents