Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Migrants: La Hongrie se cadenasse en fermant sa frontière avec la Croatie

Publié par wikistrike.com sur 17 Octobre 2015, 07:05am

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Migrants: La Hongrie se cadenasse en fermant sa frontière avec la Croatie

Un mois après avoir fermé sa frontière avec la Serbie aux migrants, la Hongrie a fait de même avec sa frontière croate, vendredi 16 octobre à minuit, tandis que la Turquie a jeté un froid en qualifiant son « plan d’action » migratoire avec l’UE, annoncé en grande pompe, de simple « projet » au budget « inacceptable ».

Désormais, « les postes-frontières officiels continueront à fonctionner, mais avec de stricts contrôles » empêchant le passage de migrants non munis de visa, a annoncé le ministre des affaires étrangères hongrois, Peter Szijjarto. En pratique, la Hongrie active des « zones de transit », comme à sa frontière serbe, où les migrants pourront déposer une demande d’asile sans pénétrerformellement dans le pays, et d’où ils pourront être refoulés en quelques minutes.

 

 

Aide financière « inacceptable »

Dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’issue d’un sommet des dirigeants européens à Bruxelles, la Commission européenne avait fait part de son« optimisme » en annonçant un accord avec Ankara pour endiguer ces flux migratoires. Mais le ministre affaires étrangères turc Feridun Sinirlioglu a douché l’enthousiasme bruxellois. « Ce n’est pas définitif (...) C’est un projet sur lequel nous travaillons », a-t-il déclaré, qualifiant notamment d’« inacceptable »l’aide financière proposée par l’UE.

Face aux exigences de Bruxelles – accueillir davantage de réfugiés, renforcer la surveillance des frontières –, le plan d’action prévoit la relance des discussionssur la candidature de la Turquie à l’UE, un accès facilité aux visas pour les citoyens turcs et une aide financière. C’est sur ce dernier point que la Turquie a tapé du poing sur la table, précisant avoir besoin d’au moins trois milliards d’euros pour la première année. Les chefs d’Etat et de gouvernements s’étaient contentés jeudi d’évoquer « de nouveaux financements, substantiels et concrets », sans fixer de montant.

 

Afflux prévisible vers la Slovénie

La Commission est prête à mobiliser une partie de ce montant sur le budget de l’UE, mais son président Jean-Claude Juncker a clairement signifié aux Etats membres qu’ils allaient devoir mettre la main au portefeuille. Si l’UE insiste, c’est que la voie maritime entre la Turquie et les îles grecques est devenu l’accès le plus emprunté chaque jour par les migrants cherchant à rejoindrel’UE. Angela Merkel s’est montrée ouverte vendredi à une concession à la Turquie, qui souhaite être considérée comme un « pays sûr » par les Européens. La chancelière allemande est attendue dimanche à Istanbul pourdiscuter de la crise migratoire. Plus de 170 000 migrants sont entrés en Hongrie via la Croatie depuis le 15 septembre, les deux pays coopérant de facto pourassurer le transit quotidien.

A la suite de l’annonce de Budapest, le gouvernement croate a annoncé qu’il redirigerait les migrants qui transitent par son territoire vers la Slovénie. Les migrants devront être transportés vers le nord de la Croatie, où leur entrée enSlovénie se fera par trois passages frontaliers, deux routiers et un ferroviaire.

 

Par ricochet, les autorités slovènes ont suspendu leurs liaisons ferroviaires avec la Croatie, afin de se préparer à l’arrivée prévisible de nombreux migrants. La ministre de l’intérieur, Vesna Gyorkos Znidar, avait auparavant indiqué que des renforts policiers avaient été dépêchés à la frontière croate :

« Nous examinons [avec la Croatie] la possibilité d’autoriser l’arrivée de migrants par un ou deux points de passage de la frontière et nous mettrons en place des capacités d’accueil en fonction de ce qui sera convenu. »

Environ 185 000 migrants sont entrés en Croatie en provenance de la Serbie depuis le 15 septembre, date à laquelle la Hongrie a fermé sa frontière serbe. La Croatie et la Hongrie ont depuis coopéré de facto pour assurer le transit de milliers de migrants chaque jour.

 

Source

Archives

Articles récents