Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Olé ! L'UE sponsorise les corridas espagnoles à hauteur de plus de 100 millions d'euros par an

Publié par wikistrike.com sur 21 Octobre 2015, 08:11am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Economie

Olé ! L'UE sponsorise les corridas espagnoles à hauteur de plus de 100 millions d'euros par an

L'industrie de la corrida espagnole obtient plus de 100 millions d'euros par an en subventions européennes, en dépit du fait que la majorité des citoyens de l'UE, y compris les Espagnols (78%), ne supportent pas la tauromachie. C’est ce que rapporte le mouvement des droits des animaux PETA, sur son site.

Le député néerlandais Bas Eickhout (Groen Links) a présenté une proposition pour modifier le budget de l'UE afin que l’on n’utilise plus l’argent des contribuables européen pour soutenir ce “sport”. Cette proposition sera votée le 28 Octobre par la plénière du Parlement européen.

En 2013, la coalition des partis politiques catalans ERC et Catalunya Sí avait déjà publié un rapport qui déclarait que:

Nous supposons que près de 571 millions d’euros de la tauromachie sont dépensés chaque année par les différentes autorités espagnoles, dont pas moins de 129 millions d'euros sont versés par l'UE au titre de la PAC (politique agricole commune)”.

“Ces subventions agricoles énormes - la moitié du budget de l'UE - sont un boulet pour le projet européen”, écrit 925.nl. “En outre, elles sont également la source des plus grands transferts des pays riches du Nord vers les pays pauvres du Sud.

Merci de prendre note que ce sont les chiffres de 2013 et des estimations prudentes. (...) Comme les auteurs du rapport l’indiquent, il est difficile d’obtenir un aperçu réel en raison de la culture opaque de cupidité des Etats membres en matière de finances européennes, et de la sensibilité du sujet:

Voilà pourquoi il est si difficile d'obtenir de la transparence, les élites dirigeantes espagnoles et les fonctionnaires aux niveaux européen, espagnol et local, sont certainement conscients du fait que consacrer l'argent des contribuables à des corridas est une aventure politique et nationaliste. Mais l’admettre ouvertement est risqué, en particulier si l'on considère l'acceptation profonde de Toros, son contexte économique fragile et les avantages insignifiants qu'elle comporte pour l'environnement. Dernier point, mais pas des moindres, des hommes politiques espagnols sont réellement conscients de la fragilité morale du show en lui-même; torturer et abattre des animaux en public ne semble pas cadrer avec les sensibilités du 21e siècle”.

 

Source

Archives

Articles récents