Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

RMC censuré par le Ministère de l'intérieur !

Publié par wikistrike.com sur 26 Octobre 2015, 07:26am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Politique intérieure

RMC censuré par le Ministère de l'intérieur !

RMC ne répond plus et zappe alors que J.J Bourdin avait promis de revenir dessus puisque qu'une procédure disciplinaire de L'IGPN égratigne fortement le Journaliste !

De nombreux appels et mails de ma part restent inaudibles !

La Censure est effective !

Avancez le curseur sur 6'55 et vous jugerez-vous même......

http://podcast.rmc.fr/channel30/20130401_bourdin_4.mp3

Que me reproche-t-on ? 

D’avoir failli à l’obligation de réserve. Pourquoi ?

Parce j’ai créé une association de défense de la Police. Parce je me suis adressé au président de la République pour lui faire part du malaise dans la police, des moyens en baisse, des limites de la RGP, des suicides.

Force est de constater que les choses ont empirées !

Parce je me suis exprimé en tant que Président à l'époque, d'une association loi 1901 dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur les ondes de RMC dont les propos du dit journaliste ont été ensuite jugés incisifs et dérangeants selon le Ministère.

Le malaise dans la police grossissant il ne fallait plus qu’une seule tête dépasse.

Au lieu du dialogue et de la concertation il était urgent de faire un exemple pour réduire toute tentative d’expression des serviteurs de l’Etat, de ceux qui, empreints du sens du devoir, osaient porter les plus grandes valeurs de la République et de l’intérêt général.

Il n’y a qu’a voir le malaise dans cette institution après le Sarkozysme et maintenant le Hollandisme !

Pour tuer son chien, on dit qu’il a la rage. 

Aucun embarras n’était de mise pour contenir la liberté d’expression.

Pour qu’il n’y ait plus d’autres Laurent Cuenca, P.Pichon, P.Cahez, V.Hurtado, et récemment S.Jallamion des instructions à charge sont menées.

Vous devenez un psychopathe.

Je serais selon le Ministère, soi-disant choqué par le suicide de mon père, ayant de surcroît dépendu sa mère *.

Mais mon père est toujours vivant et ma mère est décédée naturellement dans son lit.

Le médecin diligenté par l’administration a jugé de mon sort avant même que le conseil de discipline ne se réunisse.

La police psychiatrise ses fonctionnaires qui exercent leur liberté d’expression et les met à la retraite d’office (sauf S.Souid) , dans la plus grande précarité, avec la caution complaisante de la représentation syndicale et du service médical de la police.

"C’est ce qu’illustre et rappelle le combat d’un CRS courageux, Laurent C, méprisé par son ministre et son administration, qui excellent dans la démonstration de ce que peut être le fascisme mou de l’indifférence".

Un gouvernement qui jette ses fonctionnaires en pleine force de l’âge. Laurent C incarne le scandale ordinaire que gère une classe politico administrative méprisante.

La loyauté ne s’apprécie pas subjectivement selon ce qu’en pense la hiérarchie mais objectivement en considération des valeurs et principes de la République.

Il semble que le ministère de l’intérieur favorise l’appréciation subjective, arbitraire, à celle objective, démocratique.

La maltraitance des fonctionnaires annonce celle que le pouvoir réserve aux citoyens. Admettre la première conduit à accepter la violence institutionnelle du pouvoir.

Tout les moyens utilisés ( psychiatrisation et hospitalisation d'état) ne font plus aucun doute, nous basculons dans une dictature....

Assurer la Sécurité est un devoir régalien mais assassiner ses propres fonctionnaires est le signe d'une République Bananière et qui pratique la Politique de la Terre brulée...

* L'ex DGPN, Mr Baland s'excusera officiellement dans un courrier pour les graves erreurs dans mon dossier...

 

Source

Archives

Articles récents