Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un mystérieux dauphin en marbre vieux de 2 000 ans trouvé près de Gaza

Publié par wikistrike.com sur 15 Octobre 2015, 08:11am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Taillé dans le marbre, la statuette vieille de 2000 ans est apparue lors de fouilles archéologiques près de Kibbutz Magen, longeant la Bande de Gaza, au mois de mars dernier.

 

 

La statuette du dauphin trouvée près de Kibbutz Magen, non loin de la Bande de Gaza. (Clara Amit, Israel Antiquities Authority)


La statue du dauphin a été trouvée parmi les ruines d'un site de la fin de la période byzantine et début islamique au nord du Negev.

Alexander Fraiberg, archéologue en chef de l'équipe de l'IAA (
Israel’s Antiquities Authority), pense qu'il s'agit d'une sculpture datant de la période romaine, mais qu'elle a été incorporée plus tard, au sol dallé de l'ère byzantine aux côtés d'autres spolia: "C'est intéressant car la statuette était couchée sur le ventre, donc il était impossible de voir son apparence"...

 

 

(Clara Amit, Israel Antiquities Authority)

 


L'objet fait environ 40cm de haut, mais les experts supposent que le dauphin a pu faire partir d'une sculpture beaucoup plus grande, peut-être la statue grandeur nature d'une déesse ou d'un dieu.

"Il est possible que la statue entière était la déesse [grecque] de l'amour et de la beauté, Aphrodite, née de l'écume de la mer" ajoute le Dr Rina Avner, archéologue de l'IAA spécialisé dans les périodes romaines et byzantines.

Les statues d'Aphrodite, comme l'Aphrodite Pudica with Eros Astride a Dolphin au 
Dayton Art Institute, la montrent au côté d'un cétacé, symbolisant ses origines. "Il est aussi possible que la statue était celle de Poséidon, le dieu de la mer" qui était traditionnellement dépeint avec des dauphins dans l'iconographie classique, ajoute Avner.

 

 

 
 Aphrodite Pudica with Eros Astride a Dolphin au Dayton Art Institute,


Aphrodite et Poséidon apparaissent sur des pièces de monnaie contemporaines près de l'ancienne cité portuaire d'Ashkelon, non loin de là. Il y avait d'ailleurs un grand temple dédié à la déesse de l'amour.


"Le mystère" pour Fraiberg, "c'est de savoir d'où vient la statue, qui l'a détruite, quand, et dans quelles circonstances, et qui a amené la pièce avec le dauphin sur ce site."


Source:

 

​​Source: D.A

Archives

Articles récents