Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Avion russe abattu : « aucune sommation » des Turcs, selon le pilote

Publié par wikistrike.com sur 26 Novembre 2015, 15:23pm

Catégories : #Politique internationale

Avion russe abattu : « aucune sommation » des Turcs, selon le pilote

Dernière nouvelle: RUSSIE-TURQUIE Moscou demande aux ressortissants russes actuellement en Turquie de rentrer au pays

 

Contrairement à la version d'Ankara, le pilote rescapé assure qu'il n'y avait eu « aucune sommation » des Turcs avant d'abattre son avion. 

L'armée turque n'a adressé aucune sommation à l'avion de combat russe avant de l'abattre, a affirmé mercredi à la télévision russe le seul pilote ayant survécu au crash. « Il n'y a eu aucune sommation. Pas d'échange radio ni de contact visuel. Il n'y a eu aucun contact », a déclaré Konstantin Mourakhtine, un homme filmé de dos et présenté comme le pilote par plusieurs chaînes de télévision russes. « Si (l'armée turque) avait voulu nous avertir, ils auraient pu se montrer en volant sur notre parallèle. Il n'y a rien eu du tout », a ajouté le pilote de l'avion russe Su-24, au débit calme et posé. 

Lorsqu'un journaliste lui demande s'il est entré dans l'espace aérien turque, le pilote dit « l'exclure entièrement, même pour une seconde ». « Nous étions en train de voler à une altitude de 6 000 mètres, le temps était dégagé, je pouvais voir parfaitement sur la carte et au sol où se trouvait la frontière et où nous étions », assure-t-il. Les chasseurs F-16 de l'armée turque ont tiré un missile qui « a soudainement frappé la queue de l'avion » alors qu'il était « en train de rentrer à la base aérienne (de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la 
Syrie, NDLR) après avoir effectué sa mission de combat », explique le pilote. 

« L'un des meilleurs pilotes » de Russie 

Konstantin Mourakhtine est présenté comme « l'un des meilleurs pilotes » de 
Russie par la chaîne de télévision Zvezda, propriété du ministère russe de la Défense, seule à montrer une photographie de son visage, sans que l'on puisse affirmer avec certitude qu'il s'agisse de l'homme filmé de dos par les autres chaînes. 

S'il a été secouru grâce à une opération spéciale menée conjointement par les forces syriennes et russes, le deuxième pilote du Su-24 n'a pas eu cette chance et a été tué alors qu'il descendait en parachute après s'être éjecté, selon l'état-major russe. Un autre soldat russe a été tué mardi en Syrie au cours de cette opération de sauvetage. 

Côté diplomatie, 
François Hollande a de nouveau appelé mercredi à la « désescalade » lors d'un entretien téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, a-t-on appris auprès de l'Élysée. « Le président Hollande a redit que ce qui comptait, c'était la désescalade », a-t-on déclaré de même source. L'entretien était « très centré sur les éléments concrets sur l'incident », a précisé l'Élysée. 

Mardi, un chasseur-bombardier Su-24 russe a été abattu par deux chasseurs turcs F-16. 
Ankara affirme qu'il se trouvait dans l'espace aérien turc, tandis que Moscou assure à l'inverse qu'il a été abattu dans le ciel syrien.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents