Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Club gay, salon de massage, maison close... Le quotidien pas très catholique de prélats du Vatican

Publié par wikistrike.com sur 11 Novembre 2015, 14:39pm

Catégories : #Religion - pensées

Club gay, salon de massage, maison close... Le quotidien pas très catholique de prélats du Vatican

Des propriétés détenues par le Vatican à Rome serviraient de saunas miteux et de salons de massages où les prêtres ont des relations sexuelles tarifées, selon des dernières révélations embarrassantes pour l’Eglise.

 

Il est aussi dit que des responsables du Vatican autoriseraient que des logements soient loués à prix avantageux à des collègues puissants qui ferme les yeux sur ces accords financiers troubles ainsi que sur l’utilisation de ces adresses pour en faire des maisons de plaisir.

Parmi les propriétés citées dans le document, rendu public par une taupe du Vatican, certaines sont situées une rue proche du parlement italien, ainsi qu’un solarium près de la place Barberini, selon des articles de presse. La Congrégation de la Propagation de la Foi, a été mise en avant dans cette liste. Elle détient des centaines de propriétés luxueuses dans le centre de Rome, pour un montant de plusieurs centaines de millions d’euros.
 
Il y a deux ans, le Vatican a acheté une part de 23 millions d’euros d’un immeuble de Rome situé au 2 via Carducci, qui hébergeait le Europa Multiclub, le plus grande sauna homosexuel européen. Des récits faisant état de visites de prêtres étaient légions, et une partie du site internet du sauna faisait la publicité de soirées spéciales, avec notamment une vidéo d’un homme hirsute, se déshabillant puis enfilant un habit de prêtre. 

 

Le cardinal Tarcisio Bertone, qui a tenu la bourse du Vatican sous le précédent pape Benoit XVI, aurait été derrière l’achat de l’immeuble en 2008. Selon ces révélations, le cardinal Bertone aurait utilisé 200 000 euros issus d’une quête destinée à la médecine pour rénover son luxueux appartement.

Ces derniers jours, des dizaines de témoins ont été interrogés, dont au moins quatre prélats de haut rang. Ils sont suspectés d’avoir aidé monseigneur Vallejo Balda pour faire fuiter les documents. En attendant, les sources citées par l’agence de presse Ansa ont déclaré que le pape François espérait clore l’enquête et tirer un trait sur cette affaire avant le jubilée du Vatican qui commencera le 8 décembre. Certains observateurs pensent que ces révélations font partie d’une campagne destinée à saper les efforts du pape pour réformer la Curie.

 

Source

Archives

Articles récents