Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Hasna Ait Boulahcen, première femme kamikaze d'Europe qui n'a jamais lu le Coran et buvait de l'alcool

Publié par wikistrike.com sur 19 Novembre 2015, 18:36pm

Catégories : #Religion - pensées

Hasna Ait Boulahcen, première femme kamikaze d'Europe qui n'a jamais lu le Coran et buvait de l'alcool

La  première femme à se faire sauter en Europe n'a jamais lu le Coran, elle buvait de l'alcool et passait son temps à faire la teuf.

 

 

 

De nouvelles images révélatrices sur Hasna Ait Boulahcen, morte à 26 ans, en s'explosant (?) dans l'appartement de Saint-Denis lors de l'assaut du Raid,

ont émergé quelques heures après que son propre frère ait révélé qu'elle ne connaissait rien en matière religion et encore moins au Coran.

Ait Boulahcen s'est fait mettre en pièces après que la police ait découvert sa planque où est mort avec elle son débile de cousin, Abdelhamid Abaaoud, le cervelet des attentats de Paris.

Avant qu'elle passe à l'acte, des témoins et une vidéo ont prouvent qu'elle a crié "Aidez-moi, aidez-moi ! Je ne suis pas son amie". A la fin de l'opération, on a alors retrouvé en plusieurs parties: Sa tête et sa colonne vertébrale ont été retrouvées dans la rue

 

 

 

Son frère Youssouf Ait Boulahcen a révélé que sa sœur kamikaze (?), était inculte en religion et qu'elle n'y trouvait aucun intérêt. Elle portait le voile que depuis un mois. Reconversion rapide en femme dynamite !

Son frère à décrit leur relation comme "complexe". "Elle a passé son temps à tout critiquer. Elle refusait tout conseil".

De poursuivre: "Elle vivait dans son propre monde, elle n'était pas intéressée par la religion et n'a jamais étudié le Coran. Elle était en permanence sur son téléphone portable, en particuliers sur Facebook ou encore WhatsApp.

 

 

 

Il ya trois semaines, Ait Boulahcen a quitté la maison pour vivre avec une amie à Drancy, dans la banlieue nord-est de Paris.

 

 

 

Dans les rares occasions que j'ai eu de lui ai parlé, je lui ai demandé de mieux se comporter, d'avoir une meilleure attitude, et d'avoir un code vestimentaire plus strict.

 

Le dimanche à 19 heures, elle m'a appelé, me disant qu'elle avait renoncé à la vie.  

 

 

 

Le mercredi matin, je allumé la télé et j'ai appris qu'elle s'était fait sauter.

 

 

Depuis qu'elle est jeune, elle était victime de violence, elle était maltraitée et rejetée. Elle n'a jamais reçu l'amour dont elle avait besoin.

 

Dès l'âge de cinq ans, elle a été prise en charge, elle a grandi avec une famille d'accueil. Elle était alors heureuse et son adolescence fut prospère.

 

C'était en grandissant qu'elle a s'est mise à dérailler. Elle est devenue dangereuse, fugueuse et choisissait de mauvaises fréquentations.

Moi, je n'a jamais été très proche d'elle parce que nous vivions loin. Dès que je tenais l'opportunité de lui parler, elle était pleine d'enthousiasme, bien que pour de vrai, elle était devenue instable.

 

Les voisins de l'immeuble où vivent la famille de Ait Boulahcen, dans une banlieue délabrée de Paris, à Aulnay-Sous-Bois, assurent qu'elle était présente il y a trois semaines.

Ils disent qu'elle avait une personnalité pétillante, ajoutant que c'était une fêtarde un peu désemparée. Forcément, Ils ont été choqués de voir son visage apparaître sur les chaines  d'informations.

Un voisin, Hassane, l'a décrite comme une "Tom boy" , toujours habillée en jeans, baskets et une casquette noire sur la tête, et cela, il y a 8 mois à peine.

Elle n'avait peur de personne et se comportait comme un petit soldat. Elle était animée et très dynamique.

 

Un autre voisin, un retraité de 62 ans parle d'une personne très serviable, l'aidant à porter ses courses trop lourdes

.

De rajouter que sa mère à pleurer toute la nuit soutenue par le gardien .

Le retraité de finir: "Je ne peux pas croire qu'elle est tombée là-dedans. Lorsque je l'ai appris, je me suis senti malade. Elle était comme toutes les jeunes filles"

 

Un autre voisin évoque la kamikaze: " Elle n'y connaissait rien en Islam", un autre encore de dire: "Elle ne ressemble pas à une bombe humaine, et elle buvait de l'alcool".

 

 

 

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike

Source venant du Daily Mail

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents