Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Russie bombarde des hôpitaux... qui n’ont jamais existé

Publié par wikistrike.com sur 3 Novembre 2015, 10:06am

Catégories : #Politique internationale

La Russie bombarde des hôpitaux... qui n’ont jamais existé

Les médias dits sérieux ont cru avoir quelque chose à se mettre sous la dent. A constater leur frénésie, on dirait que rien ne pourrait plus leur faire plaisir que quelques dizaines de morts civils, de préférence des femmes et des enfants, avec, si possible, quelques représentants du personnel médical d’une ONG. Depuis le temps qu’ils attendent désespérément qu’une bombe russe fasse un carnage, en vain, une petite lueur d’espoir s’est allumée avec la fausse info selon laquelle plusieurs hôpitaux (tant qu’à faire, au diable l’avarice!) auraient été détruits par l’aviation russe.

 

Ils en seront, encore une fois, pour leur frais. Pas de massacres, pas de bavure, aucun enfant déchiqueté, rien. C’est inexplicable, d’autant plus inexplicable que ces choses-là sont une normalité avec l’aviation américaine.

 

Hôpitaux bombardés en Syrie: la Russie dément et fournit des preuves

Des médias occidentaux ont affirmé en octobre, se référant à la Société médicale syro-américaine enregistrée aux Etats-Unis, que des avions russes avaient bombardé des hôpitaux à Al-Eis, Al-Hader, Khan Tuman, Al-Sarba, Sarmine et Latamna.

Le ministère russe de la Défense a démenti lundi les informations diffusées la semaine dernière par plusieurs médias dont le journal américain Wall Street Journal.

« Nous avons vérifié ces informations. Il s’est avéré que Sarmine est la seule des villes mentionnées à posséder un hôpital. Il n’y a pas d’hôpitaux ni de personnel médical dans les villages d’Al-Eis, d’Al-Hader, de Khan Tuman, d’Al-Sarba et de Latamna », a déclaré le ministère de la Défense.1019267393

Certaines éditions ont même affirmé, en référence à des sources anonymes, que les frappes auraient fait 12 morts et 30 blessés dans l’hôpital.

« Ces déclarations n’ont été étayées d’aucune preuve. On ne voit qu’une vidéo qui, selon ces médias, représenterait la destruction d’un hôpital à Sarmine, dans la province d’Idleb », a indiqué le ministère.

Ces images montrent le chantier de l’hôpital de Sarmine en 2014.

 Photo. Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie L'hôpital de Sarmine en 2014 Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151102/1019265952/syrie-hopitaux-dementi-photos-russie.html#ixzz3qPUKY9s2

Photo. Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie
L’hôpital de Sarmine en 2014En haut à gauche, on peut voir un édifice en forme de coupole. Le bâtiment est marqué par un cercle rouge.

Ces photos aériennes ont été prises par des pilotes russes à Sarmine le 31 octobre 2015.

Photo: Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie  Photos aériennes prises par des pilotes russes à Sarmine le 31 octobre 2015

Photo: Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie
Photos aériennes prises par des pilotes russes à Sarmine le 31 octobre 2015

On voit bien l’hôpital, situé à côté du bâtiment en forme de coupole. L’hôpital est absolument intact tout comme l’ensemble de la rue.

Photo: Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie Photos de l'hôpital syrien de Sarmine

Photo: Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie
Photos de l’hôpital syrien de Sarmine

 

 

 

 

 

Archives

Articles récents