Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une blague? La France donnera des cours d'austérité à la Grèce

Publié par wikistrike.com sur 10 Novembre 2015, 07:41am

Catégories : #Economie

Une blague? La France donnera des cours d'austérité à la Grèce

e gouvernement grec va essayer d’adopter des réformes administratives sur le modèle français. Lors d'une récente visite du président français François Hollande à Athènes, un protocole de coopération a été signé. “Grâce à l'assistance technique de Paris, l’implémentation des réformes définies dans le dernier plan de sauvetage de la Grèce pourra se dérouler dans de meilleures conditions, plus efficacement et plus rapidement”, écrit le journal grec Kathimerini.

Les experts techniques français ont déjà commencé leur mission dans les ministères grecs les plus essentiels, où ils “offriront leur savoir-faire concernant la rédaction de réformes et leur implémentation".

La France est-elle un partenaire idéal pour aider la Grèce à se sortir de ses difficultés? Ce pays dépassera encore cette année et pour la énième fois le déficit budgétaire autorisé par l'UE.

Au début du mois de septembre, l’expert financier français Marc Fiorentino se désolait de l'incapacité française à dégraisser l'Etat. Il rappelait que la France est le seul pays qui n’a pas profité de l’”alignement des planètes” (euro faible, chute des cours du pétrole, taux d’intérêt proches de zéro, reprise économique des partenaires commerciaux de la France), et que la croissance quasi inexistante du pays ne permet toujours pas de créer des emplois. Il écrivait:

Les mois se succèdent en France, avec des chiffres du chômage désastreux et rien ne se passe. Aucune mobilisation. Aucune union nationale. Mais seulement des incantations et l’attente d’un miracle le mois suivant.

On a essayé de dissimuler le désastre en créant des emplois inutiles et aidés et en maintenant de façon absurde un nombre de fonctionnaires délirant. Mais personne ne réagit. Comme si le chômage était une fatalité et qu’il était impossible de lutter.”

Fiorentino concédait qu’il y avait eu une amélioration de la situation en août, puisque 1900 emplois avaient été créés dans le pays. Mais pour lui, ce n’était guère satisfaisant: “On aurait dû créer compte tenu des conditions favorables extérieures entre 200.000 et 300.000 emplois en un an”.

 

Source

Archives

Articles récents