Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A la prochaine crise vous ne pourrez plus accéder à votre argent

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2015, 08:47am

Catégories : #Economie

A la prochaine crise vous ne pourrez plus accéder à votre argent


Pourquoi se fait-il qu'à chaque fois qu'une crise bancaire survient, tout le monde se dise surpris ? 

La raison en est en fait très simple : tous ceux qui se trouvent au somment de la chaine alimentaire financière ont toutes les raisons du monde de se taire à propos des problèmes qui leur font face. 

Banquiers centraux, directeurs de banques, politiciens... tous ces gens se concentrent principalement sur le maintien de la confiance en le système, et non sur la résolution des problèmes du système. Ils ne sont même pas prêts à discuter ouvertement de ces problèmes, parce qu'il deviendrait très vite évident qu'ils en sont eux-mêmes la cause. 

Pour cette raison, vous n'entendrez jamais, et je dis bien jamais, un banquier central, un directeur de banque ou un politicien admettre ouvertement ce qui se passe sur le système financier. Même les petits employés n'en parlent pas, parce que A) ils ne connaissent pas la vérité, ou B) ils seraient renvoyés s'ils en parlaient à d'autres. 

Je vous conseille de prendre quelques minutes et de réfléchir à tout ça. Personne parmi la sphère du pouvoir ne vous mettra en garde des risques que vous courez (à l'exception peut-être de Ron Paul, qui est déjà marginalisé par les médias). 

Quand frappera la crise, il sera beaucoup, beaucoup plus dur de sortir votre argent des banques. 

Voyez les récentes régulations mises en place par la SEC pour interdire les retraits en cas de crise. 

Ces régulations ont été baptisées Rules Provide Structural and Operational Reform to Address Run Risks in Money Market Funds. Voilà qui peut sembler anodin, mais voyez ce qui vient ensuite : 

Droits de rédemption - sous cette législation, si les actifs liquides hebdomadaires d'un fonds des marchés monétaires passent sous les 30%, son conseil de direction peut prendre la décision de suspendre les rédemptions. Pour imposer cette décision, le conseil devra la justifier comme allant dans le meilleur intérêt de son fonds. Cette suspension devra être annulée sous dix jours, bien qu'elle puisse prendre fin avant cette échéance. Les fonds des marchés monétaires ne seront pas autorisés de suspendre les rédemptions pendant plus de dix jours ouvrables sur une période de 90 jours. 

Voyez également ceci : 

Fonds gouvernementaux des marchés monétaires - les fonds gouvernementaux des marchés monétaires ne seront pas sujets à ces frais et provisions. En revanche, sous cette législation, ces fonds pourront volontairement opter pour son adoption, à la condition de faire part de leur décision aux investisseurs. 


http://www.sec.gov/News/PressRelease/Detail/P...ease/1370542347 

En termes clairs, si le système faisait de nouveau face à des difficultés, les fonds des marchés monétaires pourraient geler le capital (ce qui signifie que vous ne pourriez plus retirer votre capital) pour une durée maximale de dix jours ouvrables. Si le système financier était en bonne santé, les régulateurs n'auraient pas eu besoin d'établir de telles réformes. 

Comme Zerohedge l'a noté un peu plus tôt ce matin, ces régulations se répandent. Un hedge fund vient de suspendre tous les retraits... ce qui signifie que les investisseurs n'ont plus accès à leur argent. Attendez-vous à de plus en plus de scénarios de ce type au cours des prochains mois. 

La solution, comme nous l'avons vu en 2008, ne sera pas de laisser place aux défauts et aux restructurations de dette, mais de forcer les investisseurs à demeurer pleinement investis, quel qu'en soit le coût.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents