Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Attentats : la simulation du 13 novembre prévoyait 3 commandos de terroristes

Publié par wikistrike.com sur 6 Décembre 2015, 17:39pm

Catégories : #Politique intérieure, #Social - Société, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Attentats : la simulation du 13 novembre prévoyait 3 commandos de terroristes

Préparée depuis l'été, la simulation d'un "attentat multisites" -élaborée par le SAMU de Paris et organisée le matin du 13 novembre- imaginait trois équipes de terroristes. Onze heures plus tard, ce scénario se concrétisait.   

 

"Ce n’était qu’une coïncidence. Au risque de décevoir les conspirationnistes, soulignez bien que ce n’est qu’une coïncidence"  : c'est en ces termes que le médécin Nicolas Poirot tient à rassurer les lecteurs de Slate.fr. 

Le 23 novembre, ce site d'information -cofondé par Jacques Attali et codétenu par le groupe Washington Post - est revenu sur  une information exposée -cinq jours plus tôt - par Panamza : la simulation d'attentats organisée par le SAMU de Paris et les pompiers  onze heures avant les actes terroristes qui ont ensanglanté la région parisienne. 

  
 
  

L'article de Jean-Yves Nau, ex-responsable de la rubrique médicale au Monde, dévoile incidemment plusieurs éléments inédits. Extraits :  

Un travail qui, du fait de la coïncidence dont parle le docteur Poirot, avait commencé dès la matinée du vendredi 13 avec un exercice de simulation-préparation programmé depuis près de trois mois. 

"Tout a commencé à 9h12 pour se finir à 11h40", précise le docteur Poirot, qui jouait alors le rôle d’observateur. "Nous étions une petite cinquantaine, une partie dans la salle de crise du Samu de Paris à Necker et l’autre partie dans les locaux de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, à la Caserne Champerret". 

Durant deux heures et demie, ces spécialistes ont "sur table" travaillé en temps réel sur un scénario élaboré par le docteur Michel Nahon (Samu de Paris) et complété par le professeur Carli, médecin-chef. Il s’agissait ce matin-là d’une attaque terroriste composée de trois équipes agissant simultanément et qui, au final,mitraillaient sur treize sites, faisant au total 50 morts et 150 blessés. 

Spécialiste de la médecine de catastrophe, Michel Nahon est le co-auteur, avec son chef Pierre Carli (patron du SAMU de Paris), d'un fascicule publié en 2012 et intitulé "Gestion initiale d'un évènement à victimes multiples".   
nahon 

Dans les semaines qui ont suivi l'attentat contre Charlie Hebdo, Pierre Carli (décoré le 3 avril du titre de commandeur de la Légion d'honneur) avait rédigé un nouveau compte-rendu consacré à la prise en charge des victimes d'un "attentat multistes". 

  
 
  

Le 24 novembre, le site d'une revue médicale britannique dénommée The Lancet a mis en ligne un long article  co-rédigé par Pierre Carli et son supérieur Martin Hirsch (président de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris). 
 

Le titre : "La réponse médicale aux attaques terroristes multisites dans Paris". À propos de la simulation opérée le matin même, les auteurs soulignent un fait déjà évoqué antérieurement par Pierre Carli tout au long de ses interviews: cet"entraînement"- qualifié de "cruelle ironie"- a été un "facteur-clé dans le succès du traitement" des victimes. 
 

Deux jours après les attentats, un médecin impliqué dans le soin des blessés et interrogé par Le Monde faisait connaître une autre "coïncidence" salutaire :   

Les événements de janvier 2015 nous ont conduit à élaborer, dès le soir de l’attaque contre Charlie Hebdo et en collaboration avec Michel Nahon et Pierre Carli du SAMU de Paris, un plan de secours décrivant toutes les étapes et la mise à disposition de tous les moyens hospitaliers pour faire face à un afflux massif de blessés. Cela a été un atout majeur.Nous avions actualisé tous les numéros de téléphone trois jours avant que ne tombe l’alerte, le 13 novembre. 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents