Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Dans les machines Nespresso et Krups, les bactéries pullulent

Publié par wikistrike.com sur 6 Décembre 2015, 15:56pm

Catégories : #Santé - psychologie

Dans les machines Nespresso et Krups, les bactéries pullulent

 

CAFÉ – Jusqu’à 67 types de bactéries différentes se nichent dans vos machines à capsules. Ce milieu chaud et humide est en effet propice à leur prolifération. Pas d’autres solution que de les nettoyer régulièrement.

Les machines à café à capsules regorgent de bactéries. C’est ce que nous apprend une étude publiée dansScientific Report, une revue scientifique du groupe Nature. Les chercheurs de l’Université de Valence en Espagne, qui ont mené ces travaux, ont passé au crible 9 appareils de marque Nespresso et 1 de marque Krups pendant un an. Non pas qu’ils se méfiaient de ces modèles plus que des autres mais simplement parce qu’il s’agit du type de machines le plus répandu.

Les conclusions ont de quoi faire pâlir les amateurs de cafés en capsule : « Toutes les machines ont révélé une diversité bactérienne significative, avec 35 à 67 genres identifiés au total », soit une quantité « modérément à fortement abondante ». Plus grave, parmi ceux-ci on trouve des « genres bactériens avec des propriétés pathogènes ». Comprenez qui provoquent des maladies.

Réservoir à capsules chaud et humide

Concrètement, c’est dans le réservoir de capsules usagées que les bactéries commencent à se développer. Puis elles gagnent progressivement le reste de la machine. Bien sûr, rincer le tiroir assainit le compartiment incriminé mais cela ne dure qu’un temps. Au point que les scientifiques conseillent de le laver régulièrement avec un produit antibactérien. Et pour bien faire les choses, ils incitent également à nettoyer la grille d’égouttage sur laquelle reposent la tasse et le bac à capsules.

Si les scientifiques n’ont pas été surpris que ce milieu chaud et humide soit propice au développement des bactéries, ils ne s’attendaient en revanche pas à ce qu’elles se propagent autant car la caféine est connue pour ses propriétés antibactériennes.

Des matières organiques, de la chaleur et de l’humidité : c’est toute la cuisine qui est potentiellement colonisée par les bactéries. Ainsi, n’hésitez pas à laver vos torchons et éponges à au moins 60 degrés. Nettoyez votre plan de travail et les joints de l’évier avec du bicarbonate ou du vinaigre blanc, voire de l’eau de Javel pour une désinfection en profondeur.

 

Source Métro-News

Commenter cet article

Archives

Articles récents