Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Libre: Philippe Verdier, l'ex M. Météo de France 2, couvre la COP21 sur RT

Publié par wikistrike.com sur 2 Décembre 2015, 07:59am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

Lu sur RT :

Découvrez le point de vue de Philippe Verdier, journaliste et auteur du livre Climat Investigation qui interviendra tous les jours pour Russia Today France pendant la durée du sommet international sur les changements climatiques.
© RT

Remarquons que l'on ne parle plus de « Réchauffement » global puisque les températures ont cessé de monter. « Changement » est un terme plus adéquat du point de vue Orwellien, même si le climat a toujours changé, change, et changera : c'est ce que fait le climat (comme tout autre phénomène naturel). 

Même si cela ne fera pas beaucoup pencher la balance, cette tribune offerte à Philippe Verdier constitue une brillante « contre-offensive » (encore une) de la part des Russes ! Philippe Verdier s'est fait virer précisément parce que son livre a été publié peu avant le début de la COP21 : pour les organisateurs, il était hors de question de voir la couverture de cet événement « entachée » par un tel point de vue. 

Mais maintenant, grâce à RT, Verdier a enfin la possibilité de s'exprimer librement !

Voir aussi (en anglais) : Je ne suis pas Charlie? French government fires TV weatherman for publishing book critical of man-made global warming ahead of COP21 in Paris
 

 


Le gouvernement russe croit-il vraiment au mensonge du réchauffement climatique, ou bien l'utilise-t-il dans un but de contrôle - à l'instar des gouvernements occidentaux ? Probablement pas. Les Russes semblent adhérer à cette farce simplement pour la forme car, après tout, se voir taxer de méchant « climato-négationniste » équivaut à se voir accuser d'être un « tueur d'ours blancs et de petits lapins ». En fait, le gouvernement russe a probablement compris que, d'une part, les changements climatiques suivent des cycles naturels, et que, d'autre part, les élites occidentales promeuvent l'idée que l'homme serait capable de réguler ce mécanisme, ce qui permet auxdites élites de taxer la populace jusqu'au dernier denier et d'entraver tout développement industriel dans les pays non occidentaux.

 

Lu ici

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents