Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

USA: Opération au sol en cours en Syrie

Publié par wikistrike.com sur 15 Décembre 2015, 08:51am

USA, Russie, Turquie, France, Iran, Grande-Bretagne, Allemagne... Un bordel sans nom naît dans cette région du monde qui débouchera assurément sur des bavures...

USA, Russie, Turquie, France, Iran, Grande-Bretagne, Allemagne... Un bordel sans nom naît dans cette région du monde qui débouchera assurément sur des bavures...


Le président des Etats-Unis Barack Obama a déclaré que les forces spéciales américaines avaient commencé de soutenir les opérations au sol contre le groupe terroriste Etat islamique sur le territoire de la Syrie.

Le président américain a annoncé que les militaires avaient déjà commencé d'aider les forces locales qui menaient l'offensive dans le sud de la Syrie et renforçaient la pression sur Raqqa, capitale autoproclamée de Daech.

Il a également noté que les Etats-Unis poursuivaient leurs frappes aériennes contre l'infrastructure pétrolière de Daech. Il a fait état d'un nombre record de bombardements effectués par la coalition contre le groupe terroriste en novembre.

"Des centaines de citernes et d'entreprises de traitement du pétrole ont été détruites, et nous continuerons de les bombardements dans l'avenir", a dit le président américain.

Le combat continue, les alliés américains poursuivent les opérations contre Daech en Syrie et en Irak. Les djihadistes battent en retraite et se retranchent dans les quartiers résidentiels, utilisant la population civile en qualité de bouclier vivant. Selon Barack Obama, Daech a déjà perdu environ 40% des territoires peuplés qu'il contrôlait en Irak.

"Les Etats-Unis reserrent l'étau autour de Daech et portent des "coupes chirurgicales" sur ses chefs et ses positions", a déclaré Barack Obama.

Il a évoqué les contacts entre Washington et Ankara visant à fermer un secteur de la frontière entre la Syrie et la Turquie pour empêcher les djihadistes de la franchir. Il a aussi souligné le rôle des détachements kurdes qui avaient réussi à évincer les terroristes "pratiquement dans toute la région frontalière avec la Turquie".

Le 7 décembre, ORC International et la chaîne de télévision CNN ont publié les résultats de leur sondage d'après lequel 53% des Américains étaient favorables à l'envoi de forces américaines terrestres pour combattre Daech en Syrie et en Irak.

64% des personnes interrogées se disent critiques envers la façon dont le président Obama mène la campagne contre Daech; 60% considèrent les opérations militaires des Etats-Unis en Syrie et en Irak comme un échec, et 68% des Américains les trouvent "insuffisamment agressives".

Le 6 décembre, le président américain a déclaré que les Etats-Unis se proposaient d'utiliser "toutes les possibilités" contre le terrorisme, la coopération avec leurs alliés et la Russie comprises.

Le 30 octobre, on annonçait qu'il avait donné l'ordre d'envoyer en Syrie un groupe de 50 spécialistes en vue de coordonner les opérations de l'aviation de la coalition et des alliés au sol, ainsi que de soutenir l'opposition modérée. Le Pentagone a précisé par la suite que leur nombre pouvait être augmenté.

Une coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis bombarde le territoire d'Irak depuis août 2014 et soutient les forces kurdes au sol. Un mois plus tard, la coalition a lancé ses attaques sur les positions des terroristes en Syrie. Les forces aérospatiales russes accordent un soutien à l'armée du président de Syrie Bachar al-Assad depuis le 30 septembre 2015.

 

Source

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents