Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'Etat Islamique a posté une vidéo de décapitations et d'horreur sur les attentats de Paris

Publié par wikistrike.com sur 25 Janvier 2016, 07:56am

Catégories : #Religion - pensées, #Politique intérieure

L'Etat Islamique a posté une vidéo de décapitations et d'horreur sur les attentats de Paris

17 minutes d'horreur... L'état islamique a posté sur internet une nouvelle vidéo minutes intitulée "Tuez-les partout où vous les rencontrez" .

 

La vidéo, d'une violence inouïe, montre des images des attentats de Paris mais aussi des scènes de décapitation d'otages.

Dans la vidéo apparaissent les auteurs des attaques de Paris, parmi lesquels le terroriste Abdelhamid Abaaoud.

"Nous sommes dans votre pays. Nous allons vous massacrer dans vos maisons.Ceci est une conséquence de la politique de la guerre menée par vos dirigeants", dit Abaaoud dans la vidéo.

"Aussi longtemps que vous nous bombarderez, nous n'arrêterons pas de nous battre dans chaque partie du monde."

Abaaoud mentionne les différents pays qui ont formé une coalition dans la lutte contre l'Etat Islamique.

"Vous ne serez jamais en sécurité." Un certain nombre de terroristes qui ont participé aux attentats à Paris prennent la parole, y compris Bilal Hadfi, l'homme qui s'est fait exploser aux abords du stade de France.

En revanche, le terroriste fugitif Salah Abdeslam ne figure pas dans la vidéo.

La vidéo, qui dure un peu plus d’un quart d’heure, mêle des images d’archives des attentats parisiens qui ont fait 130 morts, des déclarations de certains assaillants entrecoupées de scènes violentes et de chants justifiant le djihad.

Comme le souligne le journaliste spécialisé David Thomson sur Twitter, la vidéo ne comprend aucune séquence filmée par les terroristes eux-mêmes lors des attentats.

« Aucune menace ne fera douter la France. Ces images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes », a réagi le président de la république, François Hollande,ce matin, en marge d’un voyage d’Etat en Inde. 

 

Lu ici

Commenter cet article

Archives

Articles récents