Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Turquie bombarde les kurdes et l'armée syrienne de Bachar Al-Assad

Publié par wikistrike.com sur 14 Février 2016, 08:33am

Catégories : #Politique internationale

La Turquie bombarde les kurdes et l'armée syrienne de Bachar Al-Assad
La Turquie bombarde les kurdes et l'armée syrienne de Bachar Al-Assad

Dimanche: 2ème jour de bombardements turcs sur les kurdes et les positions d'Assad au nord de la Syrie.

 

17h00:

 

La France a appelé dimanche à la «cessation immédiate des bombardements» en Syrie, par la Turquie dans les zones kurdes et par Damas et ses alliés dans tout le pays, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Exprimant «sa préoccupation à l’égard de la dégradation continue de la situation dans la région d'Alep et au nord de la Syrie», la France «appelle à la cessation immédiate des bombardements, ceux du régime et de ses alliés sur l’ensemble du pays, et ceux de la Turquie dans les zones kurdes», selon le texte.

«La priorité absolue va à l’application du communiqué de Munich et de la résolution 2254 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, comme à la lutte contre Daesh», ajoute le communiqué.

 

13h10:

 

Damas condamne les tirs turcs sur le nord de la Syrie et demande à l'ONU d'agir

 

13H00:

 

Ryad prédit l'échec de la Russie à défendre Bachar

 

12h30

 

Les frappes turques se poursuivent contre les kurdes en Syrie

 

12h02

 

Le parti des Kurdes syriens (PYD) a rejeté ce dimanche les demandes de la Turquie sur le retrait de ses combattants et des membres des groupes alliés de leurs positions près de la frontière avec la Turquie, qui ont subi samedi des tirs d’artillerie de l’armée turque, a annoncé l’agence Reuters en citant le coprésident du PYD Saleh Muslim.

«La Turquie n’avait aucun droit d’intervenir dans les affaires internes de la Syrie», a fait savoir le responsable à l’agence, en ajoutant que les Syriens résisteront à toute intervention turque dans le pays.

Saleh Muslim a encore précisé que la base aérienne ciblée par les forces turques samedi était contrôlée par le Front al-Nosra, affilié à Al-Qaïda, avant que les combattants du PYD ne s’en sont emparés la semaine dernière.

 

09h19

  • L’armée turque a encore visé dimanche les positions des milices populaires soutenues par les Kurdes syriens, en faisant deux victimes parmi les combattants, a affirmé l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme.

  •  

    L’armée turque aurait de nouveau attaqué le territoire syrien, a raconté à RIA Novosti une source militaire. L’artillerie d’Ankara aurait bombardé la ville de Deïr Djamal dans le nord de la province d’Alep, ainsi que les positions de l’armée syrienne près de la montagne Alia dans le nord-ouest de la province de Lattaquié, a précisé la source.

  •  

    Un responsable kurde a confirmé à Reuters que les bombardements ont visé une base aérienne au sud d’Azaz.

     

    Samedi:

  •  

    Les bombardements turcs ont visé la base aérienne de Menagh et le village voisin de Maranaz, où «plusieurs civils ont été blessés», a raconté un journaliste local Barzan Iso à RT. Il a ajouté que les forces kurdes et leurs alliés au sein des «forces démocratiques syriennes» s’étaient emparés de la base ce jeudi, alors qu’elle a été contrôlée depuis août 2013 par le groupe de rebelles islamistes Ahrar ash-Sham. Le journaliste a précisé que les combattants de ce groupe bénéficient du soutien des terroristes d’Al-Qaïda et de groupes extrémistes d’origine turque.

    Ahrar ash-Sham a recruté des adolescents pour organiser des attentats dans les provinces de Damas, de Homs et de Lattaquié, selon les données du ministère russe de la Défense fournies des forces de l’opposition syrienne. 

 

Ce samedi, la situation syrienne dégénère, revivez le live ci-dessous. Surtout, restez au contact.

 

00h20: Les forces se déploient:

Mouvements des armées en ce moment très inquiétant, nous sommes au bord de l'implosion générale:

-10 avions saoudiens F-15 (ou Eurofighter) ont atterri à la base turque d’Incirlik.

-Les Turcs transfèrent en ce moment sur la frontière syrienne leurs batteries d’artillerie Τ-155 Firtina depuis Thrace orientale (frontière avec la Grèce).

-Les Russes envoient 10 000 parachutistes vétérans de la guerre en Tchétchénie. Il s’agit de la 56ème brigade aérotransportable basé à Kamyshin et du 7ème régiment aérotransportable basé à Νοvorossiysk.

 

00h02  La Russie place son armée en alerte

00h00: L'armée turque bombarde à nouveau le régime d'Assad dans le nord d'Alep (confirmé)

23h45: La Turquie confirme avoir ouvert le feu sur des positions de l'armée régulière syrienne ce soir.

 

Après les menaces de son Premier ministre Davutoglu, la Turquie a lancé une campagne de bombardements samedi dans le nord-ouest de la Syrie, frappant l'armée gouvernementale syrienne ainsi que des milices kurdes combattant les terroristes de Daesh.

  • La Turquie aurait ouvert le feu sur les forces gouvernementales à Lattaquié, a rapporté une source militaire à l'agence russe RIA Novosti.

    Les USA demandent à Erdogan de stopper immédiatement les tirs sur le Assad et sur les Kurdes.

  •  

    La vidéo présumée des frappes turques contre les Kurdes. Cependant, on ne peut pas confirmer son authenticité:
     

     

  •  

En attente de la réaction russe.

Ce matin, Medvedev a averti que la Russie serait prête à utiliser la bombe atomique en cas d'attaque tucque et de l'Arabie Saoudite. Ce qui se passe ce soir est donc d'une gravité extrême. Erdogan est inconscient en déclarant ainsi la guerre à la Syrie.

Plus d'infos à venir sur WikiStrike

Commenter cet article

Archives

Articles récents