Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Egypte: Découverte d’une mystérieuse 4ème pyramide oubliée à Gizeh

Publié par wikistrike.com sur 14 Février 2016, 17:51pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Egypte: Découverte d’une mystérieuse 4ème pyramide oubliée à Gizeh

Les pyramides de Gizeh en Egypte, sont le patrimoine d'un peuple aujourd'hui disparu. On pensait qu'elles étaient uniques. Cependant, des archéologues ont fait une surprenante découverte à 8 kilomètres de là.

Ils pensent avoir découvert les fondations d'une 4ème pyramide, bien plus importante que les 3 autres et beaucoup plus majestueuse que n'importe quel monument d'Egypte.

Grâce aux techniques modernes, les scientifiques vont essayer de remonter le temps pour comprendre ce qui s'est réellement passé.

Les historiens pensent que cette pyramide a été construite par un pharaon meurtrier. La famille de ce tyran aurait fait raser la pyramide après sa mort, afin d'effacer toute trace de lui. Selon la légende, les crimes de ce pharaon auraient été si monstrueux que son frère aurait cherché à détruire son âme.

Les pyramides seraient des tombeaux pour les pharaons selon la science officielle, ce serait le lieu de la vie éternelle. Leur construction est si complexe qu'encore aujourd'hui nous avons du mal à comprendre la manière dont elles ont été édifiées. Les pyramides sont considérées comme les plus belles réalisations de l'Homme.

Chaque année, près de 9 millions de touristes viennent admirer les pyramides de Gizeh. Cependant tous ces gens sont loin de savoir qu'à 8 kilomètres de là, se trouve l'emplacement d'une pyramide oubliée. Sur le site d'Abou Rawash, cette pyramide, encore inconnue du public, pourrait bien révéler un mystère bien plus important que les autres monuments d'Egypte.

En Egypte il y a des endroits que personne ne connait. Les sites archéologiques sont soit cachés du public, soit encore enfouis et qui n'ont pas encore été découverts. Souvent, lorsque les gens pensent à l'Egypte, c'est à la pyramide de Keops qu'ils pensent en premier. C'est le lieu incontournable, pourtant des milliers de sites éparpillés un peu partout dévoilent des secrets bien plus passionnants.

Selon les archéologues, la date de construction de la pyramide oubliée serait la même que celle de la construction de la pyramide de Kéops. Cette période correspond à la 4ème dynastie, à l'âge d'or de l'Egypte antique.

A Abou Rawash, il ne reste que des ruines. Aujourd'hui c'est le siège d'une base militaire. C'est un lieu où personne n'est autorisé à pénétrer. Depuis plus d'une dizaine d'années, des archéologues venus des quatre coins du monde ont commencé les fouilles. Pour les égyptologues, ce lieu reste une véritable énigme.

L'enquête sur cette pyramide prouve bien qu'il reste des milliers de choses à découvrir. Cette pyramide est un vrai mystère, on ne comprend pas bien son emplacement, loin de l'eau du Nil et perchée sur une montagne.

Avec les dates, les archéologues pensent que le pharaon qui a construit cette pyramide serait le roi Djédefrê. Il y a très peu d'écrits sur ce pharaon. La seule chose que les historiens savent c'est qu'il s’agissait d'un tyran ayant la folie des grandeurs. Son grand père était le pharaon Kéops.

 
 

On pense que cette pyramide fût tombée dans l'oubli dès la mort du pharaon Djédefrê. C'est un mystère pour les archéologues, mais un tel édifice jusqu'à présent caché prouve qu'il reste encore bien des énigmes et que l'Egypte est loin d’avoir dévoiler tous ses secrets…

Plusieurs témoignages anciens évoquent en texte, en image ou en plan la présence d'une quatrième grande pyramide à Gizeh.

- John Greaves (1602-1652) dans (Miscellaneous Works) évoque “four Pyramids of Cheops, Cephren, Mycerinus and Asichys”.

- Pierre François Henry (1759-1833) dans (Route de l'Inde, ou Description géographique de l'Égypte, la Syrie, l'Arabie, la Perse et l'Inde, 1798) écrit "Les deux pyramides septentrionales sont les plus grandes, et ont 900 pieds de hauteur perpendiculaire. Les deux autres sont bien moindres..."

- A. Dufeu dans (Découverte de l'âge et de la véritable destination des quatre pyramides de Gizeh, principalement de la Grande Pyramide, 1873) écrit “Nous avons vu que la Grande Pyramide, ainsi que les deuxième, troisième et quatrième ..."

- Richard et Quétin dans (le Guide en Orient : itinéraire scientifique, artistique et pittoresque, édité en 1851) écrivent "Elles sont au nombre de quatre, à savoir ..."

- Johann Georg Heck dans (The art of building in ancient and modern times ; or architecture illustrated, édité en 1856) écrit "... his successor, erected the fourth. (son successeur construisit la quatrième)".

Les textes, images et plans font état de quatre pyramides équidistantes et alignées. Peu importe les spéculations des différents auteurs relatives au propriétaire de cette pyramide, les descriptions physiques de cette quatrième pyramides sont concordantes.

Il y en aurait même une 5e située dans le prolongement des 3 autres bien connus !

Sur l'image ci-dessous, la flèche désigne une colline, apparemment haute d'environ 25 m (ombre) dont la localisation pourrait correspondre à celle de cette pyramide. Le propriétaire aurait tiré parti de la présence d'une colline naturelle et l'aurait recouverte de briques pour construire une pyramide à moindre frais.

Les pyramides de Khéops, Khephren et Khent-Kaous à Gizeh ainsi que celle de Djedefré à Abou-Roach sont construites en pierre mais utilisent le même procédé. Voir cette étude ("http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/95/86/PDF/PyramidsSR.pdf").

Sa disparition pourrait être liée à la nature du matériau utilisé pour la construire, dégradation naturelle (briques crues) ou volontaire pour récupération (briques cuites). Enfin, l'utilisation de briques suggère qu'elle pourrait être tardive, vers la 12° dynastie ou époque de l'occupation romaine !

Découverte d’une mystérieuse 4ème pyramide oubliée à Gizeh…

Tout comme il y aurait 4 pyramides à Gizeh, il y aurait une quatrième chambre secrète sous la pyramide de Khéops ! Voir le sujet passionnant repris sur le site Sciences Fictions Histoires d’Yves Herbo.

 
 
Commenter cet article

Archives

Articles récents