Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Pentagone travaille sur l'implantation d'une puce dans le cerveau des soldats

Publié par wikistrike.com sur 29 Février 2016, 08:30am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Le Pentagone travaille sur l'implantation d'une puce dans le cerveau des soldats

Le Pentagone a commencé à travailler sur un projet censé permettre d’implanter une puce dans le cerveau des soldats et de les relier de cette façon à des ordinateurs. Cet ambitieux projet est intitulé Neural Engineering System Design (NESD). Le but de cette recherche est de parvenir à créer une puce biocompatible qui pourrait être ensuite insérée dans le cortex cérébral, de manière à servir d’intermédiaire direct entre le système des neurones et de leurs neurotransmetteurs et le langage binaire de l’informatique.

 

Le nouveau programme de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) vise à développer une interface neuronale à implanter qui sera en mesure de fournir une qualité de signal sans précédent et un moyen de transfert de données entre le cerveau humain et le monde numérique. L’interface pourrait servir de traducteur, faisant la conversion entre la langue électrochimique utilisée par les neurones dans le cerveau et le langage binaire qui constitue la langue de la technologie de l’information. L’objectif est de parvenir à intégrer ce lien de communication dans un dispositif biocompatible ne dépassant pas la taille de un centimètre cube, soit à peu près le volume de deux pièces de 10 centimes empilées dos à dos.

 

Le programme NESD a pour objectif de développer des systèmes qui peuvent communiquer de façon claire et individuellement avec un ou plusieurs des un million de neurones dans une région donnée du cerveau. La DARPA prévoit d’investir jusqu’à 60 millions de dollars dans le programme NESD, qui seront répartis sur quatre ans. La réalisation des objectifs ambitieux du programme et l’assurance que les dispositifs envisagés auront le potentiel pour être utilisables à l’extérieur d’un établissement de recherche nécessitera des percées dans de nombreux domaines, comme en particulier les neurosciences, la biologie synthétique, l’électronique à faible puissance, la photonique, l’emballage et la fabrication des dispositifs médicaux, l’ingénierie des systèmes, et les essais cliniques.

 

Le programme NESD, va permettre d’améliorer considérablement les capacités de recherche en neurotechnologies et de fournir une base pour de nouvelles thérapies. Par ailleurs, la puce compenserait les déficits de la vue ou de l’audition des militaires, car elle collecterait des données directement depuis leur cerveau. Ainsi, outre le domaine militaire, le NESD pourrait trouver une grande utilité dans les recherches neurologiques et les patients atteints de troubles visuels ainsi qu’auditifs.

 

Source:

http://sciencepost.fr/2016/01/le-pentagone-est-il-en-train-de-creer-des-cyborgs/

 

Traduction ici

Commenter cet article

Archives

Articles récents