Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Non, des touristes argentins n’ont pas tué un bébé dauphin en prenant des selfies

Publié par wikistrike.com sur 20 Février 2016, 11:35am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Non, des touristes argentins n’ont pas tué un bébé dauphin en prenant des selfies

Un lecteur a décidé d’inspecter l’inspecteur viral, et c’est merveilleux! C’est exactement ce genre de comportement que veut encourager Métro avec ce blogue: vérifier l’information, parcourir plusieurs sources et évaluer tout article mis en ligne (incluant ceux issus de ce blogue). Bravo à ce lecteur!

Ce dernier a voulu apporter deux bémols à cet article:

1) Le dauphin en question ne serait pas un bébé, mais plutôt une espèce de dauphin très petite. Verdict: peut-être. Il est vrai que les spécimens de cette espèce, le dauphin Franciscain, sont relativement petits. Selon la page wikipedia à son sujet, on affirme que les adultes mesurent entre 1.6m et 1.8m lorsqu’ils atteignent l’âge adulte. Se pourrait-il que le dauphin dans les photos soit un adulte? Honnêtement, c’est possible, mais l’inspecteur n’étant pas un expert en animaux marins, il ne se prononcera pas sur ce point.

2) Il y aurait eu deux dauphins, un mort, l’autre vivant. Verdict: incertain. Le communiqué cité plus bas fait en effet référence à deux dauphins, dont un qui aurait été vivant au moment des faits. Par contre, l’organisme en question était-il sur les lieux? On ne le sait pas. Par ailleurs, aucune photo ne montre deux dauphins, et le seul témoin de la scène qui s’est manifesté jusqu’à présent parle d’un seul dauphin. C’est assez difficile pour le moment de corroborer la thèse des deux dauphins. Nous ne sommes pas en Argentine. Si jamais cette information est véridique, nous allons bien sûr corriger cet article. Mais pour le moment, il restera tel quel.

Peu d’histoires ont suscité autant de réactions sur le web cette année que celle-ci. Pas moins de six lecteurs ont d’ailleurs contacté l’inspecteur viral pour lui demander de vérifier cette histoire (en passant, merci beaucoup de cette marque de confiance, ça fait chaud au cœur!)

Selon la multitude d’articles qui circulent depuis quelques jours, des touristes auraient sorti un bébé dauphin de l’eau pour prendre des égoportraits (selfies), puis l’auraient laissé ensuite mourir sur la plage.

L’événement a déclenché tout un tollé, alors que des photos et une vidéo prises lors des événements ont circulé sur les réseaux sociaux. Les touristes en question ont même reçu des menaces de mort (ça semble un peu fort).

L’inspecteur a gardé l’oeil sur cette histoire dans le courant de la journée de jeudi. Il était difficile de dire si l’histoire était vraie ou fausse. D’une part, il est indéniable qu’un bébé dauphin soit mort sur une plage argentine. Une société de protection des animaux de ce pays a d’ailleurs publié un communiqué déplorant l’histoire et rappelant qu’il ne faut pas sortir un bébé dauphin de l’eau (duh).

Par contre, en regardant la seule vidéo de l’événement, l’inspecteur se posait quelques questions (ATTENTION, ces images peuvent êtres choquantes):

La vidéo en question semble avoir été retirée de Youtube. Vous pouvez la consulter sur le site du Telegraph.

L’inspecteur viral n’est pas biologiste, mais avouons que ce dauphin n’a pas l’air vraiment en santé. Il y a aussi une multitude de questions qu’on peut se poser, comme: est-il normal qu’un bébé dauphin se promène seul sans sa mère? Est-ce que le dauphin était mort avant qu’on ne le sorte de l’eau?

À noter aussi qu’aucun article ne citait de gens qui étaient sur place. On se basait seulement sur les photos pour porter un jugement sur le comportement de ces touristes.

Avant de se prononcer, l’inspecteur voulait donc absolument lire ou entendre le témoignage d’une personne qui était sur place.

Il y a aussi le fait que les photos étaient distribuées par le fil de presse CEN, bien connu pour son manque flagrant de rigueur, quand il n’invente pas des histoires de toutes pièces.

L’inspecteur était donc peu surpris quand il a lu ce matin un article du vénérable quotidien britannique The Guardian avec pour titre: «Le dauphin était déjà mort quand la foule l’a sorti de l’eau, selon un touriste».

En fait, ce n’est pas n’importe quel touriste qui dit ça, mais bien Hernan Coria, l’auteur des photos en question qui ont fait le tour de la planète. Il a avoué à une chaîne de télévision argentine être «choqué » de la réaction qu’elles ont suscitée.

«Tout est arrivé en cinq minutes. Il était déjà mort lorsqu’il s’est échoué sur la plage», a-t-il témoigné.

Disons que ça colle avec ce qu’on peut voir dans la vidéo.

En résumé: oui, un bébé dauphin est mort et les photos sont vraies. Non, il semble que les touristes ne l’ont pas tué.

Une question à se poser par contre: pourquoi prendre des selfies avec un cadavre de bébé dauphin?

L’inspecteur aimerait mieux ne pas avoir la réponse.

Jeff Yates

source: http://journalmetro.com/opinions/inspecteur-viral/919444/non-des-touristes-argentins-nont-pas-tue-un-bebe-dauphin-en-prenant-des-selfies/

Commenter cet article

Archives

Articles récents