Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des bruits étranges enregistrés au point le plus profond de la Terre

Publié par wikistrike.com sur 7 Mars 2016, 18:06pm

Catégories : #Terre et climat, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Des bruits étranges enregistrés au point le plus profond de la Terre

"Challenger Deep", situé au fond de la fosse des Mariannes (Pacifique), est l'endroit connu le plus profond de notre planète. Il est à 10.900 mètres sous la surface de l'eau. Difficile de savoir vraiment ce qu'il se passe à une telle profondeur...

 

Une équipe scientifique, menée par un océanographe de l'US National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), a tenté de savoir ce qu'il se passe à "Challenger Deep", l'endroit connu le plus profond de la Terre (10.900 mètres).

Grâce à un hydrophone fait de céramique (capable de supporter une pression de 1.114 bars) descendu lentement au fond de l'océan, des sons ont été enregistrés dans cet endroit où il fait toujours nuit. Même s'il est difficile à atteindre, ce lieu reste particulièrement bruyant, comme le précise
Science Alert.

Cris aigus et gémissements


"La lumière ne voyage pas très loin, mais les sons, oui. C'est pourquoi l'acoustique est le meilleur moyen de savoir ce qui se passe dans les profondeurs de l'océan. J'ai été surpris de voir avec quelle clarté on pouvait entendre des baleines, des bateaux et toute sorte d'activité se déroulant à la surface de la mer", souligne Robert Dziak, qui dirige cette équipe de scientifiques.

La fosse des Mariannes, située à 322 km au sud-ouest de l'île américaine de Guam, fonctionne comme une puissante chambre d'écho de sons. Par exemple, on remarque clairement le bruit d'un bateau à moteur qui passe à plus de 10.000 mètres au-dessus du point d'enregistrement. On entend aussi des gémissements étranges, des grondements sourds et des cris aigus.

Retour en 2017


Cette même équipe compte retourner à "Challenger Deep" en 2017, avec une caméra pour les images.

"Je suis surpris que nous puissions enregistrer des baleines, des navires, et toutes sortes d'activités se déroulant à la surface", conclut Robert Dziak.

Commenter cet article

Archives

Articles récents