Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Turquie abat les réfugiés traversant la frontière syrienne

Publié par wikistrike.com sur 31 Mars 2016, 05:23am

Catégories : #Social - Société, #Politique internationale

La Turquie abat les réfugiés traversant la frontière syrienne

Les gardes-frontières turcs tirent sur les réfugiés qui tentent de traverser la frontière turco-syrienne, rapporte le journal britannique The Times.

"Les gardes-frontières turcs abattent des réfugiés syriens qui fuient la guerre civile en Syrie", écrit le quotidien, se rapportant à l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), organisation de défense des droits de l'homme basée à Londres.

Et de préciser: "Au moins seize migrants, y compris trois enfants, qui tentaient de traverser la frontière, ont été tués par les gardes-frontières turcs au cours des quatre derniers mois".

"L'OSDH dispose d'informations fiables concernant de telles fusillades mortelles. Ainsi, le 6 février, un homme et son enfant ont trouvé la mort aux alentours de la ville syrienne de Ra's al-‘Ayn située dans le secteur oriental de la frontière avec la Turquie. Et le 5 mars, deux réfugiés ont été abattus sur le secteur occidental de la frontière turque", poursuit le journal.

"Les réfugiés continuent de traverser la frontière même s'ils courent le risque d'être arrêtés ou tués", souligne The Times, citant un passeur anonyme.

Et de rappeler: "Cependant, les autorités turques affirment poursuivre une politique de frontières ouvertes destinée aux Syriens menacés d'un danger grave et imminent".

"Tous ces morts, poursuit le journal, mettent à nouveau en cause l'accord signé il y a douze jours entre la Turquie et l'Union européenne (UE), selon lequel la Turquie est censée être considérée comme un "tiers pays sûr", où les réfugiés sont en mesure de se rendre sans courir le risque d'être persécutés", relève le quotidien en guise de conclusion.

Cet accord, vivement contesté par les humanitaires, prévoit le renvoi en Turquie de tous ceux arrivés irrégulièrement à partir du 20 mars en Grèce, y compris les demandeurs d'asile syriens, sauf pour les personnes jugés éligibles à une protection spécifique, Kurdes par exemple.

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil.

La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents