Les élections U.S. s'étendent dans tous les média U.S. Chose normale, mais faut voir de quelle manière... Un vrai théâtre sordide de débilité se répand sur les écrans des média. Clinton et Trump sont les favoris des élections, comme si on pouvait réellement parler d'élection car les 2 candidats ne sont pas issus du peuple et ne représentent en rien le citoyen américain, si il existe encore dans ce pays, où vous pouvez vous faire buter comme un lapin si un flic vous arrête sur la route. Ou même être mis en taule sur de faux témoignages. Les couleurs des partis politiques ne veulent rien dire. L'âne (ancien logo) et l'éléphant (ancien logo) sont comme les théories du genre chez le genre humain devenus des « ânphants » tant les différences ont disparu. Une ambiance nauséeuse se dégage de « ces élections » où la manipulation sur la couleur de peau des gens a lieu. Une stratégie qui vient empester le monde occidental en entraînant la haine entre les gens. Chacun a son rôle. Clinton joue la gentille maman et Trump joue le méchant cowboy avec son flingue. La connerie à l'état brut est aux Etats-Unis ! 

Clinton la brave maman propre sur elle. Tout le monde la connaît, la femme du gars qui s'est fait sucer son cigare par Monika Lewinski dans le bureau oval. Hillary n'était pas contente, il paraît. Mais avec ses revenus qui volent sur les millions un petit coup de poireau bien astiqué ne devait réellement pas la déranger. Les Clinton sont le pouvoir dans le pouvoir. A elle seule cette famille est un trust qui avec sa fondation récolte des millions, même des donations venant de Kiev, d'Ukraine, pays en guerre, pays sinistré ou la pauvreté règne chez les gens normaux, un peu comme notre Hollande, mais en moins professionnel façon Hollywood, qui se l'a joue normal et qui se moque du peuple en le traitant de sans-dents. 

Sur ce point la ressemblance entre Hollande et les Clinton est là, car les Clinton se tapent du peuple. La fondation Clinton qui soutient Porochenko et son armée d'esclave à la solde des Etats-Unis reçoit de l'argent par camions entiers de Barclays, Barclays Capitol, Goldman Sachs, de Citi, de Citigroup, d'UBS, de Banc of California, de Bank of America. A cela s'ajoute les dollars de la fondation Victor Pinchuk de Kiev ! Voilà la candidate du parti socialiste, pardon parti démocrate américain, une petite nana qui a beaucoup travaillé seule pour arriver à ce haut niveau de pouvoir financier. Derrière Clinton se trouvent l'industrie de l'armement et Wall Street avec la Trilatérale, pardon, Clinton est la trilatérale. A ce point là Clinton est un âne, la seule chose qui corresponde à son profil. 

Trump le méchant nationaliste yankee. Mais que fait Trump maintenant dans la politique ? Héritier fortuné, homme d'affaires dans l'immobilier, qui bossent avec ceux qui lui rapportent du blé, cultive un langage nationaliste blanc contre les citoyens américains qui ne le sont pas. Trump soutient le KKK, qui n'a rien à voir avec le KKK allemand pour Kinder, Kindergarden et Küche mais pour le célèbre Ku Klux Klan. Trump représente l'éléphant, ancien logo des Républicains dans son attitude à tout bousculer sur son passage. Trump aime les scandales et froisser les bonnes manières coincées et hypocrites du monde américain. Scandant une Amérique de nouveau puissante, ce qui veut dire encore plus d'OTAN en Europe et autour de la Russie et plus de menaces, Trump joue sur le racisme envers les Mexicains et les Noirs. Il s'invite même sur la politique européenne en dénonçant Merkel sur sa politique envers les illégaux. 

Ses interventions sur les Noirs sont perverses. Soros, qui finance des ONG de Noirs, soutient aussi Trump. Il y a la un objectif que ces oligarques veulent obtenir : la haine entre les Blancs et les Noirs. Durant un meeting de Trump des Noirs de BlackLivesMatter , ONG financé à hauteur de plusieurs millions par Soros, ont débarqué pour provoquer les supporters de Trump. La violence et la haine pouvaient se voir dans les réactions des supporters de Trump. Soros en mettant ses doigts dans la vie de l'Ukraine a provoqué la guerre. Soros finance aussi des ONG genre no borders en Europe. En Afrique du Sud aussi où la situation est extrêmement dangereuse pour les Blancs car ils se font tuer chaque jour par des nationalistes à la cause noire, il est prouvé que l'administration Obama soutient l'ANC dans sa politique de génocide anti-blanc. Soros a été celui qui a soutenu Obama pour les élections afin de pouvoir devenir président. Un jeu dangereux a lieu dans les élections américaines poussant les gens a se distinguer selon leur couleur de peau et à amener le conflit racial qui a lieu en Afrique du Sud aux Etats-Unis et par ricochet en Europe. 

Il faut regarder les supporters des 2 candidats tenir leur pancarte à bout de bras, sourire, applaudir de manière synchronisée, des milliardaires ! Les élections U.S., la débilité absolue.