Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Apple , champion du monde des paradis fiscaux

Publié par wikistrike.com sur 19 Avril 2016, 08:15am

Catégories : #Economie, #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Science - technologie - web - recherche

Apple , champion du monde des paradis fiscaux

La firme à la pomme aurait stocké pas moins de 180 milliards de dollars dans divers paradis fiscaux, selon la dernière étude Oxfam America. Si la firme est l’entreprise qui « épargne » le plus, elle est loin d’être la seule à le faire.

Les années se suivent et se ressemblent. 50 des plus grandes entreprises américaines, dont Apple, General Electrics, Boeing, Microsoft, Google, ou encore P&G (Procter & Gamble), Verizon et IBM, sont une nouvelle fois distinguées pour avoir stocké des sommes astronomiques dans des paradis fiscaux afin de réduire leur impôt.

1 400 milliards de dollars ont ainsi été planqués dans des paradis fiscaux entre 2008 et 2014, affirme ainsi Oxfam America dans son étude publiée jeudi. Cet argent a transité à travers un réseau « opaque et secret » de 1 600 filiales.

Toutes les informations comprises dans l’étude sont des données publiques, qui proviennent, pour la plupart, des entreprises elles-mêmes (dans leurs documents envoyés à la SEC -Securities and Exchange Commission-notamment).apple_paradis_fiscaux_oxfam-640x265

Des pratiques qui ne sont pas illégales, l’optimisation fiscale n’est pas interdite, mais qui sont moralement réprouvables. Oxfam America ne manque pas de souligner que, durant cette période, ces multinationales ont été les « principales bénéficiaires du soutien des contribuables  » via le versement de quelques 11 000 milliards de dollars de fonds publics: des subventions comme les aides fédérales directes ou des garanties sur prêts, précise l’étude.

Autant d’argent qui aurait pu être utilisé pour financer des écoles, des routes, des ponts ou encore des hôpitaux.

« Les immenses sommes que les grandes compagnies ont amassées dans des paradis fiscaux devraient être utilisées pour combattre la pauvreté et reconstruire les infrastructures aux États-Unis et ne pas être dissimulées dans des centres offshore comme le Panama, les Bahamas ou les Iles Caïmans », estime Raymond Offenheiser, président d’Oxfam America dans un communiqué.

À la tête de cette course à l’évasion fiscale ? Apple, avec 181 100 000 000 de dollars offshore. Suivi par General Electric (119 milliards), Microsoft (108,3 milliards) et Pfizer (74 milliards).

Oxfam America

Oxfam America

Ces pratiques se font au détriment du gouvernement américain, qui accuse un manque à gagner de 111 milliards de dollars par an de recettes fiscales, indique Owfam America. Cela coute 100 milliards aux pays pauvres. En tout, ce sont près de 7 000 milliards qui sont planqués par les multinationales à travers le monde, soit le budget de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne réunis.

Les récentes révélations découlant des Panama papers nous en ont donné un aperçu sidérant.

Elodie,

Envoyé par Eva Psalom

Commenter cet article

Archives

Articles récents