Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Japon: Fuite de 5 tonnes de cyanure de sodium, 125 000 personnes menacées

Publié par wikistrike.com sur 17 Avril 2016, 08:40am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Japon: Fuite de 5 tonnes de cyanure de sodium, 125 000 personnes menacées

5 tonnes de cyanure de sodium, de quoi tuer 125 000 personnes, ont fui d'une entreprise chimique au Japon. Les ouvriers de l'usine Kurosaka Plating Co à Hanamaki ont accidentellement endommagé la valve du réservoir en enlevant la neige accumulée sur le territoire.

5 tonnes de cyanure de sodium, de quoi tuer 125 000 personnes, ont fui d'une entreprise chimique au Japon.

Les ouvriers de l'usine Kurosaka Plating Co à Hanamaki ont accidentellement endommagé la valve du réservoir en enlevant la neige accumulée sur le territoire.

Heureusement la neige a absorbé la majeure partie du liquide dont un litre constitue une dose mortelle pour 25 personnes. La fuite n'a pas ainsi atteint la rivière voisine.

L'entreprise emploie du cyanure de sodium à des fins du plaquage métallique.

 

Source

 

 

Les habitants craignent que les précipitations ne fassent réagir les produits chimiques déversés.

La pluie qui tombe mardi à Tianjin, la première depuis les explosions de la semaine dernière, suscite l’étonnement et l’inquiétude des habitants et des observateurs : les précipitations génèrent en effet une mousse blanche.

Des sensations de brûlure au toucher. Les premières photos de l’étrange mousse blanche générée sur les routes par les précipitations ont commencé à circuler mardi sur les réseaux sociaux. Certains internautes même état de sensations de brûlures au contact de la mousse.

La pluie, facteur aggravant. A ce stade aucune explication n’a été avancée mais l’inquiétude est grande dans la population qui craint d’être contaminée par des substances toxiques. Environ 700 tonnes de cyanure de sodium, un produit chimique hautement toxique, étaient en effet stockées dans l’entrepôt du port de Tianjin touché par deux déflagrations mercredi soir, d’après des sources officielles.

Avant même que les premières gouttes de pluie ne tombent sur la quatrième ville du pays, les experts avaient averti que la pluie pourrait faire réagir les produits chimiques et les diffuser plus largement dans l’environnement, qu’il s’agisse de l’air, du sol ou de l’eau.

Source et suite sur Europe1

Commenter cet article

Archives

Articles récents