Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

D'après France Info, si vous êtes contre les compteurs Linky...vous êtes complotistes

Publié par wikistrike.com sur 22 Avril 2016, 15:55pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

D'après France Info, si vous êtes contre les compteurs Linky...vous êtes complotistes
Si vous refusez d'installer un compteur Linky car vous êtes électro-hypersensibles ou si vous émettez ne serait-ce que des doutes légitimes sur le risque d'intrusion dans votre vie privée ou de l’accroissement de l'expositions aux ondes électromagnétiques...vous êtes des complotistes. En tout cas, c'est ce qu'affirme France Info qui a interrogé le pseudo expert habituel sur la question. D'ailleurs, si votre commune refuse l'installation des boîtiers, vous devenez de facto une ville complotiste. En fin de compte, tout ceux qui posent trop de questions souffrent de conspirationnite aiguë. Manque de chance, officiellement, vous ne pouvez pas vous opposer à la pose d'un compteur Linky. 

 

"Votre contrat EDF prévoit en effet que le compteur est "fourni et posé par ERDF", qu'il "fait partie du domaine concédé" et qu'il est "entretenu, vérifié et renouvelé" par ses soins. En clair, l'appareil n'appartient pas au client mais aux collectivités locales, qui ont elles-mêmes, dans l'immense majorité des cas, concédé le service public de distribution à ERDF. Vous devez donc accepter que le gestionnaire du réseau remplace votre compteur mécanique (boîtier bleu) par le nouveau compteur communicant."

 
Contrairement aux journalistes de France Info, l'ONG Next-Up qui est spécialisée dans le domaine des champs électromagnétiques a effectué des mesures dans des habitations déjà équipées d'un compteur Linky avec des appareils adaptés et le constat est sans appel : Avec les compteurs Linky, le réseau électrique de votre maison, devient une antenne radiative à votre insu. Le coupable ? Le CPL (courant porteur en ligne). Ce type de technologie nécessite l'utilisation de câbles électriques blindés, ce qui n'est pas le cas de la plupart des installations électriques des particuliers.
 
En dépit des récentes mises en garde de l'OMS* concernant les émissions électromagnétiques, EDF nous impose un compteur "communiquant", envoyant des ondes pulsées radiatives qui sont émises à l'intérieur des habitations au travers de son réseau de cables électriques non blindés, sur des appareils non étudiés à cet effet ..
Selon un cardiologue et président de l’Association santé environnement France, le jeudi 8 octobre 2009,
 
"Les études scientifiques ne peuvent pas trancher car on manque de recul sur les pathologies engendrées par les ondes électromagnétiques, puisque c'est une technologie assez récente. Mais de nombreuses conséquences physiologiques et biologiques sont déjà démontrées : des études soulignent une baisse de la mélatonine, hormone du sommeil qui a aussi des propriétés oncostatiques – qui protègent du cancer. Il y a aussi des effets sur le stress oxydatif, des modifications dans l'expression des gènes, des perturbations de l'électroencéphalogramme."
 
La journaliste scientifique Annie Lobé alerte également sur les dangers des compteurs Linky:
 

 

 

"Les fréquences radio CPL par lesquelles chaque compteur Linky communiquera avec le poste de transformation (« en amont ») seront également injectées en continu dans les logements, dans l’ensemble des câbles et fils électriques, ainsi que dans tous les appareils électriques (« en aval »). Le niveau d’exposition continue aux ondes radioélectriques de l’ensemble de la population augmentera considérablement partout : dans les domiciles, les lieux de travail, les espaces collectifs."

"Au plan technique, les câbles, fils et appareils électriques ne sont pas prévus pour transporter des radiofréquences.Si les circuits et équipements des particuliers et des entreprises ont été majoritairement rénovés depuis leur installation, en revanche s’agissant du réseau communal entretenu par RTE, filiale d’EDF, la baisse des investissements pendant 10 ans a considérablement dégradé l’état des installations, dont la moyenne d’âge est de 45 ans.

Ces risques techniques importants sont majorés par la fragilité du matériel électronique face aux circonstances exceptionnelles, comme l’ont démontré les incendies qui se sont déclenchés, lors de la canicule de début juillet 2015, là où les travaux de déploiement du Linky dans les transformateurs avaient déjà commencé : Bretagne, Pays-de-Loire, Nord et région Lyonnaise. Dans certains cas, il a fallu plus de 12 heures pour rétablir le courant. EDF a menti au gouvernement en affirmant que la cause de ces incendies d’un genre nouveau, qui ne s’étaient jamais produits lors des précédents épisodes de canicule, était une brusque montée de température dans des régions initialement « froides ».

Dans les logements aussi, les risques d’incendies d’origine électrique seront démultipliés. Au nombre de 80.000 par an actuellement en France, ces incendies sont causés par des points de chauffe sur les circuits électriques de 50 hertz. L’ajout de radiofréquences dans ces circuits électriques 50 hertz augmentera inéluctablement le nombre de ces incendies. Qui sera civilement responsable des décès consécutifs à ces incendies ?


Déjà, après l’installation de compteurs Linky dans le cadre de l’expérimentation lancée le 31 août 2010 dans deux départements français (Indre-et-Loire et région lyonnaise), 7 incendies s’étaient déclenchés dès les premiers mois, avant le 1er décembre 2010, alors même que l’intégralité des 200.000 compteurs n’avait pas encore été installée.

La pose du Linky engendrera également des pannes, déjà observées par l’auteur dans un pressing : la table à repasser professionnelle est tombée en panne le jour même de l’installation du nouveau compteur de la société allemande Landis Gyr (montant de la réparation : 600 euros à la charge de la commerçante) et trois semaines plus tard, c’est le fer à repasser professionnel qui est tombé en panne également !"" L’informatisation des réseaux électriques rendra la France vulnérable au piratage, à l’espionnage et au cyber-terrorisme pouvant provoquer le black-out.

 
 
  
   
 

Documentaire complet avec sous-titres français
Le documentariste canadien Josh Del Sol a produit et réalisé le documentaire choc "Take Back Your Power ".

Sujet : Enquête approfondie se déroulant dans plusieurs pays concernant le réseau intelligent (Smart Grid) déployé partout dans le monde par les compagnies d’électricité avec la bénédiction et la complicité des décideurs politiques et des autorités de ''protection'' de la santé publique.

Présentant des témoignages saisissants voire accablants de citoyens devant les tribunaux, de l’ancien directeur de la CIA, de l’ancien premier ministre de la Colombie-Britannique, d’agents gouvernementaux, d'avocats, de médecins, de scientifiques, d'écologistes et de dénonciateurs, Josh Del Sol nous fait faire un voyage hallucinant mais ô combien révélateur, dans le monde de la corruption institutionnalisée entraînant l'érosion des droits et libertés individuelles au nom du profit - et à n’importe quel prix.

Ce que vous allez découvrir durant ces 87 minutes de visionnement vous surprendra, vous bouleversera, vous choquera et vous éclairera. Mais surtout, ce documentaire vous donnera des raisons légitimes pour résister à l’envahissement programmé derrières des officines closes et pour protéger vos droits menacés.

Ce documentaire est un film d’éveil qui lance un appel urgent en faveur de la résistance citoyenne et d’actions concertées.
 
 
 
Commenter cet article

Archives

Articles récents