Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Il n’y a pas que les bénéfices de Monsanto qui s’effondrent, ceux de la Goldaman Sachs également : -56,3% sur un an

Publié par wikistrike.com sur 20 Avril 2016, 17:23pm

Catégories : #Economie

Il n’y a pas que les bénéfices de Monsanto qui s’effondrent, ceux de la Goldaman Sachs également : -56,3% sur un an

Nous en parlions dernièrement, les bénéfices de Monsanto s’effondrent. Début 2015 déjà, l’on pouvait lire sur Reuters que les bénéfices de la grande firme américaine avaient chuté de 34%, ce qui en soit est une bonne nouvelle au vu des produits proposés par la multinationale. Début 2016, nouveau recul sur les 3 premiers mois de 34,6% notamment du au fait que l’Inde a décidé de réguler les prix du coton, et de créer son propre coton transgénique. Bref, Monsanto va mal, malgré l’aide de l’UE qui soutient la firme en refusant l’interdiction du glyphosate entre autres exemples…

color-goldman-sachs-wall-st

Mais il n’y a pas que Monsanto qui voit son chiffre d’affaire s’écrouler, dans une nation financièrement en déclin (si l’on ne compte pas les 1400 milliards cachés dans les paradis fiscaux), les entreprises ne peuvent que difficilement se porter bien. Black Rock a vu ses bénéfices fondre de 20%-18% pour la Bank of America, IBM affiche ses plus mauvaises ventes en 14 ansIntel va supprimer 12 000 emplois d’ici 2017, pour la JP Morgan ce sont6,7% de bénéfices en moins, 8 grandes banques du pays ont vu leur note de baisser par l’agence S&P, quant aux plans de simulation de faillite, 5 banques n’ont pas réussi le test

 

Il n’y a donc pas de grande surprise que de voir les bénéfices de la Goldman Sachs baisser, même si cette banque réputée comme étant une des plus dangereuse de la planète (et pas au niveau systémique). Mardi, la banque a donc annoncé un plongeon, le résultat sur les trois premiers mois ayant été divisé par deux, plus précisément c’est une chute de 56,2% qui a été annoncée. L’explication, « les activités de marché sur fond de ralentissement de l’économie chinoise et de chute des prix du pétrole », officiellement, puisqu’aux Etats-unis tout va pour le mieux soit-disant, on croirait entendre François Hollande parler de la France

Pour ce qui est du chiffre d’affaire de la banque, ce sont 3,77% de baisse qui ont été constatés, sachant que c’est surtout le courtage des obligations, des taux, des devises et des matières premières qui en ont fait les frais: -47% !!!

Restons dans l’officiel, cela serait le plongeon des cours du pétrole qui fait redouter une cascade de faillites d’entreprises de l’énergie, ainsi que le ralentissement de la croissance en Chine, qui ont déstabilisé les marchés, sauf que si effectivement la croissance chinoise n’est pas au beau fixe, gageons que cela vient surtout du fait quela Chine refuse la convertibilité du nouveau yuan adossé à l’or en dollar, affaiblissant pour le coup la valeur de la monnaie américaine. Mieux, si le fixing de l’or en yuan est lancé par la Chine, le fait que différents scandales éclatent sur le prix de l’or qui a été plus freiné qu’autre chose par de grandes banques occidentales dont la Deutsche bank, ne va pas du tout jouer en faveur de l’économie américaine, ni du dollar, car c’est bien une suite d’interventions massives sur le marché des produits dérivés où l’on échange des contrats plutôt que des lingots qui s’est produite, cela pour protéger la valeur de la monnaie américaine.

Ce qu’il faut conclure de toute cela? C’est que l’économie américaine est au plus mal, et que les rafales de vent annoncées ne poussent pas à l’optimisme. C’est bien l’heure de s’affoler et d’investir en masse dans l’or dont le cours va exploser, ainsi que dans les alternatives que je vais passer en revue désormais tous les mois dans cette lettre des moutons enragés produites par Objectifeco ici http://formation.objectifeco.com/rdv-mensuel-des-moutons-enrages/

Commenter cet article

Archives

Articles récents