Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La NSA utilise des drones sous-marins depuis les années 1990 pour l’interception de masse sur les fibres optiques sous-marines

Publié par wikistrike.com sur 1 Avril 2016, 07:08am

Catégories : #Politique internationale, #Science - technologie - web - recherche

La NSA utilise des drones sous-marins depuis les années 1990 pour l’interception de masse sur les fibres optiques sous-marines

Depuis quelques années, nous nous demandions comment les Américains (et d’autres) arrivaient à intercepter les données des câbles optiques sur des zones où ils n’ont, normalement, pas accès auxlanding points. Nous avions émis l’hypothèse, que certains navires étaient dotés de capacités d’interception de ces câbles sous-marins.

Et voici l’incroyable révélation, pointée par Edward Snowden et Christopher Soghoian : la NSA aurait utilisé, depuis les années 90, des drones semis-autonomes sous-marins pour réaliser ces interceptions. L’information émane de l’impressionnant CV de James Atkinson sur Linkedin (s’il venait à disparaitre ou à être modifié, nous en avons fait une petite copie téléchargeable ici au format PDF).jatkinson

Ce dernier mentionne pour la période 1992/1996 qu’il a travaillé sur un projet nommé SCARAB, de petits submersibles semi-autonomes destinés à une activité confiée au SCS (Special Collection Service), une officine du renseignement américain « gérée conjointement par la Central Intelligence Agency (CIA) et la National Security Agency (NSA) » (source). Cette activité, c’est bien évidemment la  collecte des données transitant sur ces câbles… le tout, de manière indétectable. Les SCARABs étaient destinés à être embarqués sur des sous-marins : USS ParcheUSS Richard B. Russell, et James Atkinson lâche également avoir travaillé à doter d’autres sous-marins de capacités d’interception comme  l’USS Jimmy Carter.

scarab-1

Les SCARABs sont utilisés depuis la fin des années 60 à l’origine pour déployer des câbles mais la NSA a voulu les doter de nouvelles fonctionnalités dédiées à l’interception. Un documentaire vidéo émanant de AT&T est même en ligne depuis 2012 et le Chicago Tribune le mentionnait déjà dans un article datant de 1985.

La réalité de l’interception massive des données sur les câbles sous-marins ne fait plus de doutes pour nous depuis bien avant les révélations de Snowden, mais James Atkinson sur son profil Linkedin, répond ici à pas mal de nos interrogations. Nul doute que ces « SCARABs » ont bien évolués depuis les années 90, nul doute non plus que les américains ne sont pas les seuls à pratiquer ces interceptions avec ce type de drones.

source:https://reflets.info/scarab-la-nsa-utilise-des-drones-sous-marins-depuis-les-annees-1990-pour-linterception-de-masse-sur-les-fibres-optiques-sous-marines/

Commenter cet article

Archives

Articles récents