Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Panama Papers: Le peuple islandais se lève pour virer le Premier Ministre

Publié par wikistrike.com sur 5 Avril 2016, 11:41am

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

En Islande, pays de rêve, ça ne traîne pas, les banksters et les escrocs, dehors...

En Islande, pays de rêve, ça ne traîne pas, les banksters et les escrocs, dehors...

Des milliers d'Islandais sont descendus dans les rues de Reykjavik pour réclamer la démission du premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson. Ce dernier est accusé d'avoir créé avec son épouse une société offshore dans les îles Vierges britanniques.

"Elections maintenant", pouvait-on lire sur les panneaux brandis par les quelque 20.000 manifestants, rapporte Ice News. Et pour montrer leur mécontentement, certains Islandais ont brandi des bananes, censées symboliser les dérives d'une "république bananière", et lancé du fromage blanc contre la façade du parlement — un geste de colère traditionnel sur l'île.

Plus de 10.000 usagers de Facebook ont exprimé leur volonté de rejoindre des rangs des manifestants. La police a estimé la foule à 8.000 personnes, les organisateurs à 22.000: des chiffres considérables pour une île qui compte à peine 329.000 habitants.

Le lanceur d'alerte Edward Snowden a indiqué dans un tweet que cette manifestation pourrait être "la plus grande de l'histoire en pourcentage de la population":

Selon Islandic Monitor, les Islandais ont été choqués non seulement par les révélations liées à ce scandale, mais aussi par la réaction du premier ministre envers la manifestation. "Ce n'est pas comme si tout le monde allait y participer", a-t-il dit dans une interview, provoquant encore plus de colère.

Interrogé par la chaîne islandaise Channel 2 News lundi, il a nié toute évasion fiscale et a publiquement exclu de démissionner. La défense du chef de gouvernement est simple: selon lui, il n'a jamais caché d'argent à l'étranger, et sa femme est en règle avec le fisc islandais: "Cette compagnie appartenait à ma femme, et elle a toujours payé des impôts. Ce n'est pas une fraude fiscale".

En réponse aux accusations contre sa femme, Anna Palsdottir, M. Gunnlaugsson a souligné qu'elle avait toujours payé ses impôts en Islande bien qu'elle soit propriétaire d'une société étrangère. Selon le premier ministre, il serait erroné de qualifier cette entreprise de "société offshore" car "elle a toujours été imposée en Islande".

Dimanche 3 avril, le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) a publié sur Internet des révélations sur les avoirs cachés dans des paradis fiscaux par des milliers de personnes ou organisations, parmi lesquelles figurent des dirigeants politiques en exercice, des personnalités du sport et des organisations criminelles.

Ces documents, regroupés sous la dénomination Panama Papers, proviennent du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents